Les dégâts aux boucliers devraient compter pour la médaille


#1

Les gens s’entre tue pour les médailles faute de tableau des scores et j’ai l’impression que depuis que les dégâts aux shields ne rapportent rien ponçer du shield est devenu plus compliqué.

C’est vraiment dommage car détruire les shields rapidement peu facilement influencer le cours entier d’une game et le jeu ne récompense pas cet effort,
à la place les gens préfèrent flank pour contourner un shield et je trouve que c’est moins souvent efficace.

Bref change my mind comme on dit.

Et évitons les “Osef des médailles on joue sans s’en soucier” ce n’est pas le cas d’une grande majorité des joueurs surtout en quickplay, et pour moi rajouter une récompense médaille qui est purement psychologique c’est du même niveau que le système d’endorsement, ça sert à rien mais c’est psychologique donc ça marche.


#2

Les shield sont très fragile encore. Les dps les détruisent en 2 sec sans compter que si c’est orisa tu le dépasse et il est useless


#3

Il y a méprise Goeke je ne dis pas que les shields sont OP je demande simplement qu’on fasse en sorte de motiver un peu les gens à les détruires.

Ils sont pas si fragile que ça et cela demande que tout le monde les tapes, va détruire un shield d’Orisa en solo, un autre va repop aussi vite que tu l’aura détruit, le dépasser signifie se faire détuitre par la Orisa et ses copains derrière sans se faire soigner par tes copains à toi.


#4

Ouais j’avoue, comme ça tu pourrais spammer le shield hors team fight et dire a tes mates que t’es le meilleurs parce que t’as gold damage.
Trop bien.

Si ça a été retiré, c’est pour une bonne raison.


#5

On en revient encore et toujours à la même chose, récompenser les joueurs pour qu’ils daignent jouer au jeu, c’est pas triste ça? A quand une demande de punition? Quand est ce qu’on comprendra que les mauvais joueurs il faut les punir, pas leur donner des carottes? Ca fait 3 ans qu’on test le coup de la carotte, ça marche PAS!

De plus le système de médaille est assez pourri comme ça et incompris, inutile d’en rajouter une couche…

Pour moi maintenant c’est harchi simple, tu veux pas taper dans les shields? Tu veux pas jouer un perso qui a un impact dessus? Tu veux te la couler douce? Ok pas de problèmes, report, avoid, blocage et on se verra dans la team adverse hein.


#6

Tout simplement créer deux médailles alors, la médaille du ponçage de shield, ou alors donner la statistique du ponçage de shield.

Tes arguments sont a mon goût intéressant lambda.

Cette manie que tu as de balayé d’un revers de main :roll_eyes:


#7

Sinon la solution est simple, on retire les médailles ! Oh wait, ça fait 2ans que c’est demandé… Bon bah faisons avec et prions pour que les gens comprennent que spam un Shield c’est important


#8

Ouais, c’est évidemment à nous de trouver des points positifs sur un jeu, c’est clairement pas au jeu d’être attractif.


#9

C’est marrant parce que c’est juste dans l’ère du temps ça, j’ai joué à des FPS où il n’y avait aucune carotte pour garder les joueurs.

Counter strike à l’époque, quake, unreal, shootmania, Wolfenstein ET…

Moi ça m’attriste que dans un jeu compétitif, le compétitif est secondaire pour les joueurs.

Maintenant beaucoup (trop) de joueurs veulent / doivent être récompensé pour la moindre connerie, bientôt on va vouloir une récompense pour simplement lancer le jeu une fois par jour. oh wait…

Elle est loin l’époque où on jouait juste parce qu’on aimait jouer…


#10

Les jeux de mon enfance :

  • Solo uniquement, ou multi sur écran splitté (Internet en était à ses balbutiements)
  • Pas d’évolution de contenu, le jeu que tu achetais était un produit fini.
  • 2 à 3 fois plus cher qu’aujourd’hui pour la plupart des jeux.
  • Relativement peu de moyens de se renseigner avant achat sur la qualité d’un jeu. A part la presse spécialisée, on n’avait pas grand-chose.
  • Bien souvent, l’unique récompense qu’on avait de terminer un jeu, c’était le plaisir d’y avoir joué, et la fierté d’y être parvenus.

Les jeux d’aujourd’hui :

  • Possibilités de multijoueur en ligne, sur des serveurs somme toute fiables.
  • Prix assez attractifs (20 euros pour un jeu, c’est franchement pas énorme).
  • Contenu additionnel régulier.
  • Mises à jour régulières, correctifs, évolution du jeu sur la durée.
  • Récompenses, cosmétiques, enrobage, caresse du client dans le sens du poil, …

Et on en demande plus. Encore plus. Toujours plus. Plus de graphismes, plus de récompenses, plus de contenu, plus d’équilibrage, plus de mises à jour, plus d’events, plus de serveurs et de qualité des serveurs.
Et si on n’a pas cette surabondance de “plus”, ô mon dieu, on est frustré, on est déçu, on râle, on rouspète, et avec les réseaux sociaux, on hurle haut et fort au monde entier sa frustration. et ça marche, on a du soutien, plein de gens qui sont d’accord, alors on continue de plus belle… et on attend déjà les développeurs au tournant, avec la réplique assassine déjà prête pour le prochain event !

Comment tu veux trouver encore le simple plaisir de jouer dans tout ça ?


#11

Mais on n’a pas le choix c’est le contexte de concurrence que notre société a créé. Et si ton jeu n’assure pas sur tous les points, il est mort.
Je ne dis pas que c’est une bonne chose, mais c’est comme ça.

Aujourd’hui un jeu aussi bon qu’OverWatch pourrait mourir à cause d’un paramètre qui n’est pas à la hauteur de la concurrence. Comme, par exemple, l’évolution de son contenu.


#12

Sans internet le choix était limité. Mais on avait quand même du multi vu qu’on avait plusieurs manettes !

Fini … fini … les bugs sur les jeux datant de cette époque ça manque pas. Et la tu pouvais toujours courir pour avoir un patch. Parfois tu avais des bugs sur la version jap qui étaient corrigés sur la version EU. Parfois t’avais des bugs en plus sur la version EU, joie et bonheur.

Hein ? On parle de quelle époque la ? T’achetais tes jeux 1000 francs ? Tu voulais pas plutôt dire 2 à 3 fois moins cher ?

Par contre pour ça oui, c’était parfois la loterie.

On avait pas les réseaux sociaux. On pouvait juste dire à nos potes à la cours de récrée qu’on avait fini un jeu :smiley:


#13

On est d’accord, les choses ont bien changées.
Blizzard a d’ailleurs des années de retard sur les récompenses etc…

Ouais avant pas besoin de carottes pour faire jouer les gens.
Mais on est plus en 2010. Blizzard n’est visiblement pas au courant.


#14

Et donc ?

Je veux dire, si Blizzard de faire un jeu comme en 2010, donc sans carotte, en quoi c’est une mauvaise chose pour nous ?

La population de joueurs sera logiquement “comme nous” (ceux qui ne cherche pas forcément de récompense). Et nous avons choisi de jouer à ce jeu quand même.

Au pire le jeu aura moins de joueurs, mais tant qu’il a assez de joueur pour que Blizzard les serveurs tourner, où est le problème ?


#15

Non les jeux n"ont jamais été 2 a 3 fois moins cher avant.
(et je n’ai pas dit que c’est donc plus cher hein)


#16

Pourtant c’était le cas. Première moitié des années 90, un jeu neuf coutait 90 francs (parfois 100). C’est 3 fois moins cher que 60€ (à quelques vaches près).

Si je ne dis pas de bétise, les jeux neufs à 50€ on a commencé à voir ça avec la génération PS1, Saturn, N64


#17

T’oublie juste de comparer avec le salaire de l’époque/cout de la vie


#18

Le problème c’est que même si il y’a assez de joueurs pour rentabiliser les serveurs, si il n’y en a pas assez pour que le jeu soit “vivant” sur la scène compétitive il sera lentement délaissé par les devs (coucou hots) puis par les joueurs peu a peu. - je parle ici d’un jeu qui se veut compétitif.

Shootmania si tu connais en est un bon exemple, le jeu a eu son moment de hype, puis délaissé par Nadeo pour X raison, les joueurs ont fait perdurer le jeu au mieux mais aujourd’hui il doit y avoir moins de 100 joueurs réguliers…

Pour un jeu plutôt solo la conséquence c’est qu’il n’y aura juste pas de suite.


#19

C’était pas la question de départ. Dans ce cas on peut dire que les jeux PS1 était énormément plus cher que les jeux actuels. Mais en tout cas on a jamais eu de jeu à 1000 francs, ça c’est sur. Ils ont été à moins de 100 francs avant, maintenant ils sont à 60€. Battez vous pour les autres chiffres.

Warcraft 2 n’a plus d’esport depuis longtemps, les serveurs sont toujours la. Pareil pour Warcraft 3 (même s’il a encore un peu d’esport lui).

Il faut vraiment tomber à très peu de joueurs pour que les serveurs ferment.


#20

Ouais mais a l’époque une équipe de devs ça comptais quoi, 15-20personnes max? Aujourd’hui dans les gros studios tu peux avoir des équipes de 100-200devs, forcément le jeu coûte plus cher a produire