Overwatch est en train de couler


#101

Depuis le temps que le jeu coule, il a du développer des branchies (dans quel patch ?) parce qu’il respire quand même vachement bien au fond de l’eau :wink:


#102

C’est en cours de mon côté, 17 games pour le moment dessus (sur 89, j’ai pas eu l’idée tout de suite) et on commence déjà à voir des choses se dessiner :wink:


#103

Des p3nis ?


#104

Même pas, mais le fait que la rotation des maps / modes est plutôt pas mal et que des leavers / throwers bah… yen à pas tant que ça ramené à un nombre suffisant de games.


#105

Mais sérieusement, là je viens de terminer 3 parties la même chose et le pire est que à la limite 1 tank, 1 heal et 4 dps ça pourrait passer si en dps des choix cohérents étaient faits, mais c est pas le cas

Un exemple, pick sombra la personne pas sur le vocal pour je cite “je prefere écouter de la musique”, donc pas de call hack, et un pick bastion sans tank shield avec en face un genji qui ne faisait que le tuer en 3 secondes.

Bref je ne retiens pas que le mauvais, je retiens ce que je vois et le pire dans tout ça c est que même avec une compo “normal” la victoire n’est pas assurée, mais quand vient s’ajouter ces parties complètements perdues au bout de quelques mn ça devient très compliqué.

A la limite pour le début tenter si ça passe pourquoi pas je reste indulgent, mais quand derrière il n y a pas de switch et que les gens s’entête, que puis-je faire ? …rien.

Vraiment je reste sans voix, cette saison et la saison dernière je trouve que c’est vraiment critique.

Je suis pas à dire que je devrait être diamant ou master, mais au moins platine (haut), j’ai joué avec des gens de temps en temps de ce niveau et je tenais très bien les parties sans soucis.


#106

Il a rien compris le p’tit, faudrait expliquer avec un schéma sur Paint.


#107

Petite augmentation de 500SR au calme, noël c’est déjà passé.
C’est pas en jouant quelques parties avec des gens mieux classés que ça veut dire que tu as ce niveau, trop de variables pour que ce soit parlant.
Le seul moyen de lisser l’influence de ces variables c’est de faire beaucoup de parties, si comme moi ton SR stagne toujours après 100 games c’est que tu es tout simplement à ton niveau et que tu arrives à t’y maintenir (et c’est déjà pas si mal).


#108

Alors si au bout d’une cinquantaine (voire d’une centaine si t’as la foi) de parties, tu peux compiler toutes tes données et les poser ici je suis super curieux de voir ça.
Merci de faire ce travail !


#109

Faut aussi se rendre compte que pour monter sur le ladder d’Ow, il faut plus que “juste” avoir le niveau mécanique de la ligue supérieur.
Si t’es gold, que t’as un niveau de skill de plat, mais un teamplay de silver, t’es à ta place en gold. Le niveau de skill perso est un facteur parmi d’autres à maitriser, je dirai même pas que c’est le plus important. Un mec que tu fûmes en 1v1 peut très bien jouer confortablement dans une ligue supérieur car même s’il aura moins de moment clutch, il aura à côté de ça moins de fail, moins de tilt, plus de leadership, plus de teamplay… ce qui fait que sur des dizaines de games il aura un meilleur impact, ou en tout cas un moins plus moins bon impact.

J’ai pris pas mal de Sr dernièrement, je pense que je vais me stabiliser bien plus haut que d’habitude à cette saison, pour deux raisons :
Je tilt beaucoup, beaucoup, beaucoup moins. Je me force à rester concentré et à continuer à jouer de façon opti même dans une game qui se passe mal. T’es jamais à l’abris d’un clutch de ta part ou d’un de tes mates :).
Je me place beaucoup mieux et donc je meurs beaucoup moins.

J’ai pas augmenté mon nombre de kill, ma visée, mes dégâts, mon healing. J’ai juste arrêté de me faire ouvrir au moindre engage, et de rager pendant 3 min après ma mort. Tu te places pas sur quelques ranked, mais sur des dizaines et c’est sur ce large échantillon entier que tu dois être bon.

Rien qu’hier soir : Ca commence avec 2 heal et 4 dps. Là je me dis “pourquoi pas, on est en attaque”. Je tilt pas, personne ne tilt. La ana par contre passe sur un 5eme dps, je lâche un “stay ana, we can do it 4-2 on attack I believe :)”. Son mate finit par prendre un roadhog, et un dps switch sur un winston. On fini par avoir une compo à peu près correct et on a push quasi à la fin. Au final, on a perdu de très peu la game, mais j’en retient pas qu’on a eu une compo de m*rde, j’en retiens que j’ai réussi à empêcher la Sombra de me hack (je suis zen) 2 fois sur 4, que j’ai esquivé 3 emp sur 3, mais que je suis mort trop de fois face à elle et face à la widow adverse. Si j’étais moins mort, et j’avais moyen de moins mourir, j’aurais p-t gagné la partie (qui aurait très bien pu finir en 6 dps “u fking thrower all report “/all : report my whole team omg full dps”” et qui aurait été perdue avant que le spawn ne s’ouvre), mais je suis tout de même content de ma performance parce que j’ai fait de beaux moves par ailleurs. Donc au lieu d’en retirer du sel, j’en retire de la satisfaction de voir que j’ai bien amélioré mon match-up face à sombra, mais que mon placement est toujours parfois approximatif. Je me suis concentré sur ma game et ça m’a permis de m’améliorer.
Dans ce cas précis, qui est loin d’être unique, c’est “moi” qui ai permis que la game aie une chance d’être gagnable. Si j’avais rien dit on aurait joué en 5-1 et là c’était encore plus dur que 4-2. Si j’avais tilt et que j’étais passé en dps je me serais saboté tout seul la partie. Au final, dans un autre univers on la gagnait peut-être, mais le fait d’avoir poussé le payload quasi à la fin dans mon univers à moi, pour moi c’est juste grâce à mon “stay ana, we can do it :)”. Juste un petit message de positivité et une tolérance au tilt a permis au payload de faire 94m au lieu de 10 :slight_smile:
C’est juste une question de mentalité :woman_shrugging:


#110

J’ai 28 games actuellement sur mon fichier, 72 games faites avant mais dont je me rappelle les éléments importants (nb de leavers et nb de parties “meh” ).

D’ici à la fin de la semaine je devrais normalement atteindre la cinquantaine dessus, mais idéalement je préfère taper minimum la centaine avant d’en faire des courbes / diagrammes.
On y trouvera:

  • la rotation des maps / modes
  • la courbe d’évolution de mon SR
  • le nombre de leavers (chez moi ou en face)

Et plein d’autres petites données glanées au fil des games, vu que je prends le temps de mettre à jour le fichier après chaque partie et décris le problème si on est pas sur une game saine / équilibrée.

Le tout en anglais histoire de ne pas limiter ces données aux seul francophones.


#111

Autant te dire je suis plat sur ce compte, et j’ai monté d’autres comptes plus haut. J’ai passé le gold en main heal assez rapidement 2-3 jours généralement. Des compos bancales y’en a pas tant que ça. Et meme quand y’en à, tu fais avec et tu peux gagner. Pas toutes les parties mais une majeure partie. Ma pire crainte ce sont les escouade de Français.

Y’a pas grande diff entre Middle plat et haut gold. Juste les dps qui commencent à savoir visé et généralement le 2nd heal arrive a suivre.


#112

T’as mis des appréciations du style “thrower avec moi”," thrower en face" ou “smurf avec moi” ou en face ?


#113

Yep, c’est en partie le but de ce fichier d’ailleurs en plus des stats brutes concernant les parties.

D’ailleurs des vrais throwers j’en ai croisé 3 pour le moment, une premade de deux et un solo, 2 fois de mon côté et sur 100 games.


#114

Si t’as réussi a avoir une bonne objectivité sur qui est quoi c’est cool.
T’as essayé de rester objectif à fond ou c’est du ressenti ?


#115

Je sais pas si j’arriverais a rester objectif.

Quand tu croise un mec sui fait moins de heal avec une moira que toi en zen et qui après joue RoD face a un bastion double shield et se met devant a vouloir Grab…
J’hesite entre troll ou sans cerveau…


#116

L’idée c’est d’être purement objectif, sinon l’intérêt du truc tombe à l’eau.

Le but c’est de voir si oui ou non la ranked c’est autant le zoo que certains le disent, et avec les chiffres sous les yeux et des observations objectives force est de constater que pour le moment (100 games dont 28 fichées ) ce n’est pas le cas.

Pour le coup ça arrive, mais ça reste rare. J’ai eu une game comme ça sur Hanamura où j’étais 1st heal avec zen (game 76) car notre moira était trop axée dps alors qu’avec la compo packée qu’on avait elle aurait du me rekt en termes de heal, ballot mais t’y peut rien de toute façon.
On a perdu la partie mais c’était pas un stomp, il y a eu match quand même. J’ai simplement notifié dans mon fichier que j’étais 1st heal avec Zen, mais sans vue globale de la partie absolument rien ne prouve qu’avec plus de heal on aurait gagné, ça reste purement informatif.

Après si tu gères bien tes trans avec Zen tu peux quand même parfois avoir le 1st heal alors que le main fait son taff, mais c’est rare aussi.


#117

Super c’est exactement le genre d’études que je voulais voir, je suis curieux de voir le résultat !


#118

Je me mets de plus en plus a zen, notamment pour le soitien en dps mais c’est rare encore que je fasse 1k/min de moyenne alors qu’avec un main heal tu devrais les dépasser. Après tout dépend si ton équipe prends tarif ou pas


#119

Comme personne ne l’a fait.


#120

énorme +1

On souligne jamais assez l’importance de la mentalité. Moi par exemple je considère que quand je perd une game, c’est TOUJOURS ma faute. Ben oui logique, ce que j’ai fait et dit en vocal sur la game, j’aurai pu le changer, ce que font et disent les autres, j’aurai pas pu.

A chaque fois qu’on manque un tir, qu’on rate une occasion, on devrai instantanément se rendre de nos erreurs et essayer de pas les reproduire. Puisque on doit viser le maximum alors visons les 100%, on ne pourra jamais viser plus.