[Classic][Horde/Sulfuron-PvP] Clan Unsika Yake : Appel aux armes!


#1

Pour certains ce n’étaient que des légendes, des histoires d’un autre âge que l’on raconte pour impressionner les jeunes gnomes trop impudents.

Mais pour d’autres, le mythe était réel.

Des faits d’armes braillés par les ivrognes et autres débauchés dans quelque sombre auberge de Duskwood, griffonnés dans le journal à peine lisible d’un vieil ermite au plus profond d’une grotte d’Un-Goro, racontés par un chaman à sa tribu autour du feu au fin fond de la jungle de Strangleronce, référencés dans un grimoire de nécromancie dans une bibliothèque oubliée d’Undercity ou encore scrupuleusement notifiés dans les archives militaires naines et enfouies dans les entrailles des montagnes de Khaz Modan…

Le nom du Clan Unsika Yake vivait toujours.


La guerre et le conflit, même s’ils n’avaient jamais cessé d’exister, s’étaient désormais exportés bien loin de ces latitudes, et les quelques nouvelles en provenance du front Zandalari ne suffisaient pas à ébranler la tranquillité réputée des Taurens.

Sur la mesa centrale, marchands et commerçants commençaient à ranger méticuleusement leurs étalages, tandis que les habitants vaquaient paisiblement à leurs occupations ordinaires.

Absolument rien ne laissait présager ce qui se tramait sous le ciel clair de Thunder Bluff ce jour-là.

Ce fut d’abord un son qui vint rompre le calme ambiant, les cliquetis métalliques d’une armure lourde. Puis une silhouette, à l’allure considérable et bardée d’armes. Une épée longue à la ceinture, un arc en bandoulière sur l’épaule gauche et un énorme pavois attaché au dos, mais surtout deux énormes cornes.

Après avoir traversé la place sous les regards stupéfaits des passants, le Tauren s’arrête en son centre, plante brutalement son bouclier au sol, puis y prend appui pour s’allumer un calumet sorti de sa besace. Imperturbable, il scrute l’horizon entre deux bouffées.

Et bientôt, ce sont d’autres contours qui commencent à se dessiner, de tailles et carrarures bien différentes, des corps tantôt décharnés vêtus de longues robes sinistres, tantôt charpentés, à la musculature robuste et saillante, certains sembleraient même être accompagnés de leurs bêtes féroces…

Tous singuliers, à un détail près.
Tous, autant qu’ils soient, portent les stigmates du temps et de la guerre.

Ils arrivent de toutes parts, se jetant parfois quelques regards malicieux, un signe de la main ou un léger hochement de tête en guise de salut, et bientôt la place tout entière se retrouve submergée par une foule compacte d’individus plus menaçants les uns que les autres mais dont émane une sorte de respect mutuel palpable. Tous réunis autour du Tauren et d’une poignée d’autres spécimens non moins imposants, qui sont venus rejoindre ce dernier au centre.

« Nous sommes désormais au complet », lance-t-il, un rictus aux lèvres.

« En ce jour, le Clan Unsika Yake se retrouve à Thunder Bluff, ici-même où tout a commencé, il y’a de cela ce qui semble être une éternité… »

« Allez, bougez-vous, tas d’raclures ! On a des morts à honorer, des souv’nirs à partager, des gorgeons à siffler et des gnomes à torturer !»

Menée par ses guerriers les plus aguerris, la foule se dirige alors d’un seul corps vers la Cime des Anciens pour y célébrer ses retrouvailles.

L’endroit est investi en toute impunité, et à vrai dire, qui oserait s’en plaindre ?

Alors que le soleil a laissé place à la lune, les anecdotes fusent à tout va dans un boucan général, seul quelques intrépides osent encore observer la scène de loin.

Décuplée par le flot de vin et la bonne chair grillée, l’ardeur des guerriers se ressassant leurs affrontements les plus mémorables imprègne les lieux d’une énergie extraordinaire. Chacun y va alors de son fait d’armes, comparant ses exploits à ceux de ses voisins, et la parole baisse parfois d’un ton lorsque l’on en vient à se souvenir d’un frère d’arme tombé au combat, mais jamais sans s’acquitter du nombre d’adversaires qu’il aurait emporté avec lui.

Malgré la frénésie ambiante, assis à une table, un groupe de vétérans reste impassible.
Des regards, des ricanements complices à l’écoute de quelques aberrations prononcées de-ci de-là au cours de la nuit, et parfois même quelques soupires empreins d’une certaine nostalgie.

Comme si pour cette poignée de vieux briscards, tout avait déjà été dit, tout avait déjà été fait, et qu’il n’y avait plus grand-chose à rajouter. Comme si toutes ces années de sang et destruction avaient peu à peu abreuvé cette rage et réussi à la dompter…

En apparence seulement, car au fond d’eux, tous savaient, tous, qu’ils seraient prêts à tout recommencer, s’il le fallait.

Tout recommencer, sans aucun doute…

Était-ce cette pensée commune à cet instant précis, l’énergie incommensurable de ces guerriers en furie, ou tout simplement un mauvais tour joué par des forces obscures ?

Nul ne sut vraiment ce qui se passa sur la Cime des Anciens cette nuit-là.
Mais au petit matin, il ne restait plus aucune trace de la meute.

Certains prétendent avoir aperçu une ombre rougeoyante se lever dans le ciel de Mulgore…
Certains prétendent avoir entendu des cris de guerre sortis tout droit des abîmes…
Certains prétendent avoir croisé leurs regards rouge vif…

…avant de les voir disparaître dans une dernière charge en hurlant « Du Sang pour le Clan ! »


“Et l’on dit qu’ils marchaient de concert, partageaient les mêmes pensées, buvaient dans les mêmes verres. L’on dit qu’ensemble, ils étaient un et un était tous. Et leurs ennemis devaient affronter chacun d’eux comme on combat les enfers. L’on dit qu’ils voyaient ce qui n’était pas. L’ont dit qu’ils sont venus pour éprouver notre détermination. Et cela fut salutaire.”


Vous l’aurez compris, le Clan Unsika Yake remet le couvert pour WoW Classic, et à défaut d’un serveur RP-PvP FR, ce sera donc sur Sulfuron-PvP que notre guilde sévira!

Guilde crée au premier jour d’ouverture sur Le Conseil des Ombres, cela fait maintenant une quinzaine d’années que nous trucidons l’Alliance sur tous types de terrains et en toutes saisons, et le sourire aux lèvres avec ça Madame!

Nos trophées de chasse ne sont pas en reste non plus, nous avons clean à peu près tous les contenus du jeu de Vanilla à Wrath of the Lich King. Puis avec plus ou moins d’assiduité en ce qui concerne les raids à partir de Cataclysme, mais toujours en alternant entre sessions PvP, que ce soit en sauvage ou instancié, et raids PVE, qui nous auront toujours plus servis de prétexte à nous équiper pour mieux dérouiller de l’elfe et du nain que pour un quelconque progress PVE.

Nous lançons donc un appel aux armes à toutes les raclures pour qui le Clan Unsika Yake rime avec violence, à nos alliés du passé qui auront eu l’honneur de se battre à nos côtés, ou à nos ennemis repentis qui auront eu l’infortune de croiser notre chemin et qui se trainent désormais comme des larves en espérant pouvoir rejoindre nos rangs.

Nos ambitions restent encore à définir selon la motivation à long terme de ceux qui nous rejoindrons, mais une chose est certaine, ta dose de boucherie tu auras!

Idéalement, nous recherchons des profils de joueurs expérimentés et matures, ayant connu WoW à Vanilla, clairement axés PvP sous toutes ses formes, et avec un esprit proche du notre. Classes, spécialisations, tout ça c’est secondaire, la qualité du joueur prime.

Pour plus d’informations et consulter la charte, rendez-vous sur notre forum :

  • _https://clan-unsika-yake.fr

Bon carnage à tous,
Ukobach