Wow classic : recherche coéquipiers dont les heures de co sont + ou - les miennes (Auberdine)


#1

D’abord, mes salutations à celles et ceux qui prendront le temps ou non de me lire : wow classic est le sujet!
Je ne m’y entends guère en expression sur un site, à savoir wow.
J’essaie, néanmoins. Merci de votre patience.
Pour qu’une guilde évolue, il faut d’abord la connaissance des uns et des autres, entre eux et par le MG (une forme de conciliateur! mdr) et que le courant passe, sans jamais provoquer de frustrations car nous devons tous être à l’écoute des uns et des autres, même si ce n’est qu’un jeu. Le jeu peut avoir des répercussions en irl et le respect est une priorité. Accorder de la reconnaissance est important, y compris pour les MG, Officiers, … (des titres, sans plus) et surtout les nouvelles recrues, source d’énergie en guilde.
Seuls, nous ne sommes rien : ensemble, nous avancerons avec le temps, sans délaisser un nouveau venu qui ne connait rien à Vanilla mais qui prend le risque …
L’essentiel en guilde, c’est de se brancher quasi en même temps et peu importe : matin pour les uns, midi ou soir pour les autres.
Perso, je me branche plus en journée, ou très tard le soir.
Si je fondais une guilde, je voudrais autant que possible, que le temps soit meublé de joueurs à toute heure pour que personne ne se sente seul, sans jamais d’obligation : du casual, comme on dit et un peu hardcore, par la suite pour ceux qui le désirent ainsi qu’ RP, pour rêver un peu! Tout y serait possible en toute liberté, sans préjugés, ni discriminations de tout ordre.
Je ne parlerai pas de l’entraide si évidente.
Les métiers (même secondaires!), si importants pour tous les membres de la guilde, si délaissés , à l’heure actuelle. C’est important, tous les métiers, à mon sens. Pourquoi? Cela permet des échanges entre joueurs : “tu fais cet objet” et à l’HV, c’est si cher.
La guilde permet des échanges équitables et donne potions, …
J’ai peu connu “Vanilla” mais j’en connais les difficultés. A nous de les relever. Et de prouver que nous ne sommes pas des assistés : notre destin est entre nos mains.
Je résume : je voudrais faire partie d’une guilde “Casual”, “PVE”, avec des personnes d’un certain âge (cinquante, soixante, …ou plus ou moins; mdr) , pour ralentir le jeu et en apprécier toutes les beautés (graphismes, musique,…).
Arrêter de courir en irl : se reposer et apprendre de façon ludique ce jeu qui était en perdition!
Et, se faire des ami(e)s que l’on sait ne jamais déranger : rendre de l’humanité dans ce jeu qui l’a perdue, maintes fois. Ce n’est qu’une constatation que j’ai vécue et vis toujours en bfa : qui donne des buffs gratos à des inconnus? Qui salue en donjons, en raids et remercie puis converse… Je le fais mais jamais de remerciements : arrêtons l’individualisme et vivons le partage d’expériences et la joie de rendre service à l’un(e) ou à l’autre.
Fonder une guilde est une grande responsabilité !
Je préfèrerai faire partie d’une guilde PVE qui rejoigne mes aspirations mais si, certains veulent en fonder une avec moi… Pourquoi pas?
Je vous souhaite le meilleur dans la Vie et dans Wow Classic (à user avec modération! dixit wow).
A la revoyure, j’espère.
Je serai sur Auberdine avec Kimâ : j’attends de nobles propositions pour rejoindre une guilde qui répond à mes aspirations, faute d’un manque d’expérience en Maître de guilde.
Merci d’avance.


#2

Bonjour a toi

Je me reconnais en tout point a l’idée que tu te fais, d’un retour sur vanilla. Si d’aventure l’envie de rejoindre une guilde, qui pourrait te permettre d’apporter ta pierre a l’édifice t’intéresse. Je t’invite a venir en discuter…

Mon discord pour discuter de vive voix: Mako#6350 . A toi de voir

Je te souhaite une belle aventure sur classic.