Blizzard sait mieux que nous ?


#1

Tous ceux qui attendent la sortie de wow classique ce souviennent sûrement de la réponse de J. Allen Brack à la question pour un retour de vanilla…

…“vous croyiez vouloir, mais vous ne voulez pas”….

Cette phrase qui résume parfaitement le sujet de ce post me fais cruellement comprendre que ce que nous voulons de ce retour en arrière et ce que blizzard va nous donner risque d’être différent. Pourquoi avoir des doutes ? Après tout on nous annonce peu de modifications et qui vont toutes vers des corrections plutôt que de la modification de l’expèrience que nous recherchons.

“L’affrontement” qui existe entre les pros et les anti classic s’immisce partout Dernière victime les post traitant du sujet des serveur EU. fermés pour causes de multiples signalements. Quand des gens qui souhaites le retour des serveur par langues et en font la remonté trouve sur leur chemin des personnes qui ne compte pas y jouer, qui ne veulent pas que d’autres y jouent ou tout simplement des trolls qui dirons tout pour vous faire comprendre que vous avez tord… il est dommage que le seul moyen pour ne pas avoir de problème soit la fermeture d’un post.

il y a un réel problème dans la communauté et moi et d’autres ne voyons pas comment faire remonter efficacement notre refus d’une décision qui met à mal le coté communautaire tant recherché. Le sujet de ce post est plus que le soucis des serveurs FR c’est comme souvent l’envie d’avoir l’assurance que blizzard ce dirige vers la bonne direction et pouvoir s’exprimer sans crainte de voir son post fermé.

Si vous pensez qu’il n’y a aucun problème à n’avoir que des serveurs globaux EU… passez votre chemin, ici je ne propose pas un débat sur la question… Je souhaite juste encourager ceux qui veulent des serveur FR de faire remonter l’information à qui de droit par tous les moyens mis à notre disposition. Je souhaite ici savoir s’il est possible de regrouper toutes les personnes qui vont dans un sens pour faire remonter une information.

IL NE S’AGIT PAS D’UN DEBAT MAIS D’UN POST D’OPINION

Personne ne demande 40 serveurs (enfin je crois^^) FR mais il doit bien y avoir un juste milieu entre 40 et 0.
message bleu sur le sujet

Comment est il possible de croire que des serveurs multi langues donne “…d’avantage de libertés…” alors que cela limite le public à des personnes pouvant maitriser l’anglais ou qui ne pourrons pas s’intégrer sur le serveur.

Oui je comprends pour le coté “trouver plus facilement des gens”, mais es ce une façon d’anticipé l’échec de classic et le potentiel dépeuplement des serveurs ?

Anticiper l’échec est il le meilleur moyen d’encourager la réussite… autant de questions qui ont du mal à trouver une réponse auprès de notre éditeur “préféré” car de là ou nous sommes nous ne savons pas ce qui ce passe de l’autre coté de l’écran.

Mais enfin pour rappeler la phrase de J. Allen Brack
…“vous croyiez vouloir, mais vous ne voulez pas”….
45 secondes d’histoire et de savoir d’une personne qui sait mieux que nous ;p
nous devons encore nous tromper… sans aucun doute ;p


#2

Donc en gros il s’agit d’un nouveau post pour la même chose que le bleu principale ?


(Synaid) #3

Ouais enfin à une époque, vanilla, ils soutenaient mordicus “qu’il n’y aura jamais de migration de serveurs”.
Des fois ils se plantent, mais souvent ils sont quand même à l’écoute.
Vous les aurez sûrement les erveurs localisés (je dis ça, je suis team Serveur EU mais les serveurs FR me vont aussi bien sûr).


#4

dommage de ne pas avoir été lu… non… je souhaite savoir combien de gens pensent de cette manière.
et savoir comment faire remonter efficacement une information.


#5

J’ai bien lu c’est pour ça que je dis ça…

600 et + suffit de lire le post principal

Comme aucun CM nous répond c’est difficile. Les allemands ont commence a envoyer des lettres.

A partir du moment où les gens vont balancer leurs opinions sur le sujet il y aura un débat. C’est un forum WoW quelqu’un va lire une opinion qui lui plaît pas ça va réagir.

Tu poses des questions j’essaye de t’aider à trouver la réponse


#6

personnellement je ne souhaite pas présager du meilleur sur ce sujet.
peut être y aura t il une décision favorable. Je fais ce post pour réunir les personnes qui veulent ces serveur et pas pour discuter du bien fondé du post que je site… et là en 2 réponse c’est déjà mal parti ^^

la pétition sur change . org sera peut être un moyen de regrouper les bonnes volontés

reprendre point par point ce que j’écris est exactement ce qu’il ne faut pas faire… quand il m’arrive de parler de troll… je parle de personnes qui veulent absolument aller à l’encontre d’une idée pour la transformer… ici il y avait une intention de faire un post d’opinion afin de fédérer… débattez du bien fondé de ma démarche mais est il vraiment nécessaire de la faire là ou on ne vous le demande pas… je ne veux pas restreindre la liberté d’opinion je souhaite l’organiser et ce post n’a pas vocation à être un doublon de ce qui ce passe dans tous ceux clos.

j’apprécie d’avoir une réponse mais pour autant la réponse vient elle de ceux qui devraient y répondre (oui les CM sont muets… je sais ^^)

Pour autant j’apprécie ce qui est constructif et aussi poli que ce que vous produisez… pour autant quand ca commence comme ça, oui on peut s’attendre à ce que cela continu… je suis trop naïf pour ce monde


#7

Je pense que Milezime t’invitais surtout à ne pas disperser les combats et plutôt venir gonfler le post principal. J’ai moi-même présenté un point de vue sociolinguistique sur le problème des serveurs européens, mais je ne l’ai pas fait dans un sujet dédié, j’ai ajouté au travail collectif déjà entamé par d’autres avant moi.
Cordialement


(Synaid) #8

C’est pas moi qui a répondu ça :0


#9

Avant qu’ils ne comprennent qu’il y avait de l’argent à se faire.


(Dodoloum) #10

Je choisi la réponse D.


(Ajaxandriel) #11

+1

Un serveur PvE, PvP et RP par langue “majeure” européenne paraît nécessaire. On peut discuter des cas espagnol, italien, etc. à la marge.
Mais pour les langues de masse, aussi représentées voire plus que l’anglais sur le continent, dans la mesure où le jeu fut édité en allemand et en français, avec des serveurs français et allemand dès le départ, cette décision est une trahison totale.

En extrême limite, s’ils prévoient que plus de 6 serveurs ne seraient pas viables en Europe hors Russie (qui pourtant ne doit pas avoir tant de joueurs que ça…mais aura ses serveurs propres), ce qui est à mon avis absurde mais admettons -
on ne peut pas faire l’impasse sur l’aspect social communautaire par serveur et l’aspect roleplay et immersif par serveur, et ces 2 aspects ont une exigence impérative de langue définie.

Par exemple les langues IRL sont hors-lore et anti-immersives dans l’approche RP. Ce sont les langues d’Azeroth comme Orc ou Nain qui doivent tenir ce rôle de “diversité”.

Il est donc nécessaire d’avoir au minimum du minimum 5 serveurs :
PvP Euro et PvE Euro - pour les joueurs priorisant l’aspect compétitif du PvE et du PvP sur la langue maternelle.
RP EN, RP FR et RP DE - pour les joueurs priorisant l’aspect social et communautaire sur les enjeux PvE HL et PvP.

Ce découpage, déjà bien trop réduit mais acceptable, peut être amélioré comme l’a proposé Astréis en assumant à fond le layering (qui ruine déjà bien des principes du “NoChange”…)
et donc en implémentant le Mode Guerre / Mode Neutre (développé sur Retail) sur les serveurs RP, permettant ainsi d’attirer et faire coexister (pour les besoin des hôtels des ventes et autres mécaniques) les communautés RP-N et RP-PvP.

“Non… Et… au passage, vous ne voulez pas ça …non plus.
Vous pensez que vous voulez, mais vous ne voulez pas.”

Mais quel post ? Personne n’a lu ton post pour le coup. Alors qu’il aurait mérité d’être lu.
Prendre une erreur de communication comme une vertu, je ne suis pas sûr… :stuck_out_tongue:


#13

C’est vrai que j’aurais peut-être dû, mais je me suis dit que si chacun faisait comme ça, on n’arriverait jamais à avoir un effet de masse sur un seul post.

Je te remets là ma contribution, si cela t’intéresse :


#14

Je vais sortir du sujet de base du thread, mais je ne comprends pas la différences entre un “débat” et un “post d’opinion”.

Quand, sur n’importe quel discussion, oral, écrite, gestuel, je discute avec mes interlocuteurs, j’essai dans la mesure du possible de faire un mélange entre expérience, ressenti, opinion. Dans mes textes, sur ce forum, j’écris donc mes opinions sur un sujet en croisant l’expérience que j’ai eu ainsi que le ressenti de cette expérience sur le dit sujet.

Donc, comment je peux faire pour parler de mon opinion, sans créer un débat, puisque chacun à une expérience, un ressenti et donc par extension une opinion qui diverge plus ou moins de celle des autres ?

Peut être que justement, aller dans un même sens, et alors créer une discussion stérile où l’échange n’est pas enrichissant et où le commentaire des eux mais en satisfaction les autres est le but de ce thread ?

En tout cas, cette différences subtile mais importante que veut souligné l’auteur m’échappe. J’aimerais donc une petite explication, sans créer de débat, c’est interdit ici :slight_smile:


(Andycloud) #15

Je suis sûr que pour une partie des joueurs cette phrase sera vraie.

Surtout ceux en mode œillères qui pense retrouver la communauté et la progression plus ou moins similaire qu’à l’époque…
Alors que ça sera globalement : rush fest/easy gold/comportement similaire à BFA.

Quand tu vois avec quoi Allen Brack a justifié cette phrase : “avec l’outil LFG où tu appuies sur 1 bouton pour trouver un groupe, plus besoin de spam”
Quand je vois tous les pros addons qui veulent importer ces outils sur Classic via addons, je doute que ça soit si faux…

Donc Blizzard sait mieux que nous : oui et non.


#16

Et à cet argument qui semble a première vue fondée, je répondrais qu’il te suffit de faire l’expérience d’un gros serveur privé. Tu te rendras compte que non, les comportements des joueurs dépendent des outils mis à leur disposition. Nous n’avons pas muté en 10 ans.


#17

Je pense que l’implémentation de serveurs EU a forcément été vu par Blizzard comme une solution de moindre mal. Ils doivent être conscients que ce n’est pas agréable pour chaque nationalité d’intégrer ce type de serveur, enfin j’espère.

A partir de ça, on peut supposer que Blizzard a fait cette annonce parce qu’ils doivent avoir une estimation de la future population de wow classic. Population des serveurs privées ? Nombres de personnes ayant fait une demande pour l’accès à la bêta de wow classic ? Nombre de personnes sur twich suivant les streamers ? Bref, je ne sais pas. Dès lors, j’imagine qu’ils estiment que le nombre de joueurs ne sera pas suffisant pour faire vivre des serveurs à langue unique.

D’un autre côté, je pense qu’ils doivent être très frileux à l’égard du développement de ce jeu : D’une part, c’est revenir sur leur déclaration, le fameux “you think you do, but you don’t”. C’est également, d’une certaine façon, avouer que le Wow actuel, tout du moins pour une partie des joueurs, a connu un mauvais développement.

Bon je ne fais que des suppositions, mais d’un côté on peut penser qu’ils savent mieux que nous. Mais je rejoins l’avis général sur le fait qu’ils sous estiment fortement l’impact de ces serveurs EU sur l’aspect social du jeu. C’est un nouveau bad buzz après l’annonce de Diablo Immortals, et c’est aussi anéantir l’une des raisons pour laquelle beaucoup de joueurs souhaitent revenir.

En bref, ils prennent la décision la moins risquée, pour un projet dont ils ne veulent pas vraiment mais demandé par une communauté qu’il est difficile de comptabiliser et dont le succès sera impossible à prévoir.


(Andycloud) #18

J’y suis allé, sans trop poussé. Y a du monde, à la limite les gens te buff.

Mais tu n’es pas du tout forcé d’aller vers l’autre, et les gens groupe/dégroupe pour les quêtes, à l’arrache.

Nous n’avons pas muté, mais nous avons acquis la connaissance de progresser plus efficacement et avec le moins de contraintes possible.


#19

Exactement, et je pense (peut-être à tort) que la taille de ces serveurs ainsi que la langue y sont pour beaucoup. Car même si on déconne pas entre nous, on est tout de même sur le /1 des hinterland à chercher un comrade pour faire la quête de l’œuf (exemple au pif). Si c’était entre français, l’aventure pourrait se poursuivre un peu plus et on s’ajouterais peut-être en friend list après ces longues heures à réap :slight_smile:
Quand bien même, les serveurs d’époque étaient suffisamment petit pour que tu sois a peu prés certain de recroiser cet aventurier au détour d’une quête dans la zone suivante

Un petit point où je suis pas d’accord, c’est que malgré le fait qu’on soit autrement expérimenté par rapport à l’époque, les quêtes élites war (Encore exemple au pif) solo j’attends de voir les skillozor me montrer. Le jeu nous contraindra souvent à quêter en groupe sur presque une partie de chaque zone.


#20

Je ferais une autre hypothèse.

Depuis le début on se demande combien de vieux joueurs vont revenir, combien sont les joueurs de Pserv, etc.

Or peut-on écarter que Blizzard, tout simplement, n’ait pas pris en compte ces gens ? Qu’ils ne sont pas la population visée ?

Le jeu, depuis des années, perd des centaines de milliers de joueurs très vite, quelques semaines/mois après la sortie d’une extension. On a vu ça à WoD, Légion, et avec BfA c’est (apparemment) le ponpon.

La population visée serait celle-ci : celle des joueurs actuellement abonnés, et eux seuls.

Blizzard cherche à les retenir plus longtemps entre deux patchs et quoi de plus simple que proposer un “WoW Bis” ?

Faire venir, en “touristes”, ou “curieux”, quelques dizaines de milliers de joueurs Retail (à tour de rôle, ils vont et et viennent) n’est pas bien compliqué (ils sont des centaines de milliers voire des millions).

Avec 20 ou 30.000 joueurs de ce genre tu as de quoi faire vivre un jeu. C’est rien sur le nombre total d’abonnés.

Classic est donc conçu, et lancé, comme un endroit où on fait du tourisme, l’occasion de visiter le “vieux WoW”.

Un peu plus long et difficile, mais pas trop quand même : le “touriste” terme non péjoratif) n’est pas censé se barrer trop vite non plus, il faut qu’il tienne jusqu’au prochain patch Retail.

D’où les serveurs EU pour proposer une expérience de jeu plus proche de BfA avec plein de monde partout, qu’on puisse rencontrer facilement, pour donjon etc. Qu’importe la communauté de langage : les joueurs sont habitués à jouer avec des joueurs de tous pays, et ne cherchent pas (plus) les échanges de toutes façons.

D’où le layering permettant d’accueillir beaucoup de joueurs durant ces périodes de “creux” du Retail.

D’où un départ en 1.12 pour faciliter l’accès aux 1ers raids.

D’où l’abonnement commun Retail/Classic.

D’où l’accès beta aux streamers influents (un vieux joueur n’a pas besoin d’être influencé), dont certains ne connaissaient même pas Vanilla ni même WoW.

Ca coûte cher, l’investissement est lourd “juste” pour boucher quelques trous ?

Ben non même pas. Rappelons que Classic sera figé. Et que donc, il s’agit d’un “bouche-trou” qui peut potentiellement durer indéfiniment !

TL;DR :

Les serveurs EU ne sont pas là pour éviter des serveurs vides, mais pour faire venir plus facilement des joueurs de BfA en leur proposant de la “facilité” (cf le post bleu épinglé, c’est bien le terme employé).

Simple hypothèse comme je l’ai dit mais comment croire que l’objectif initial serait avant tout de satisfaire les vieux joueurs ?


#21

Ton analyse est très intéressante et tu as peut-être raison. Peut être ne devrions nous pas rester naïf en pensant que Blizzard répond à une demande de joueurs nostalgiques ou venant de serveurs privés mais tente de répondre à cette fuite des joueurs entre chaque patch.

Mais si c’est le cas, c’est quand même surprenant de leur part de ne pas prendre en compte cette population que je peux qualifier uniquement de pérenne étant donné que je n’ai aucune idée précise du nombre de joueurs sur serveurs privés.