Parlons de Bwonsamdi (Spoils)

Salut à tous,
Je souhaite aujourd’hui vous parler d’une réflexion que je me suis élaborée autour de Bwonsamdi, ce cher Loa des Morts. En effet, celui-ci a gagné en importance sur la scène de Warcraft avec BfA. Avec les spoils actuellement sortis sur SL, notamment à travers la bêta, je pense qu’il peut alors être intéressant de rassembler certaines données dont on dispose pour tenter de les faire parler et voir ce qu’on pourrait en déduire quant à Bwonsamdi lui-même, et ce qui l’entoure.
De fait, j’exposerais ici certains éléments de spoil de l’intrigue de Shadowlands. En conséquence, si vous ne souhaitez pas vous faire Spoiler l’extension, je vous recommande de ne pas lire ce sujet pour le moment !

De même, les spoils venant de la bêta, je rappelle que des changements sont encore possibles d’ici la sortie sur le live. Pour ma part, je doute que des changements interviennent étant donné l’avancement des choses, mais nous n’en sommes pas à l’abri. Ce que je dis ici pourra donc être vrai pour le moment, mais être obsolète d’ici la sortie sur le Live. Malgré tout, d’ici là je trouve intéressant d’exploiter ces éléments de la Bêta, considérant qu’il y a peu de risques qu’ils soient modifiés avant la sortie.

Dans ce sujet j’exploiterai des données issues d’une vidéo wowhead sur la Campagne de la Congrégation de Sylvarden. Cela implique l’utilisation d’éléments issus de la bêta de Shadowlands.

Vous pourrez la retrouver à ce lien, la partie nous intéressant étant la première partie sur Bwonsamdi et Mueh'Zala (à peu près jusqu’à 13 :00) :

https://youtu.be/ugZAcPGW2vY?t=1

Les Origines de Bwonsamdi :
À ce niveau, ce qui m’intéresse avant tout ici, c’est l’origine même de Bwonsamdi. En effet, contrairement à la majorité des Loas connus actuellement, Bwonsamdi n’est pas un Dieu Sauvage Animal, mais un ancien troll devenu Loa. Si l’information n’avait jusqu’ici rien de vérifiable, les spoils de SL ont pu permettre de valider cette information dans l’état actuel des choses, à moins que n’intervienne une modification d’ici la sortie de l’extension. En effet, lors de la campagne de Sylvarden, Bwonsamdi nous accompagne et nous donne des quêtes à travers son masque, nous incitant alors à contrer les plans de Mueh’Zala. Ce dernier réagit alors par une phrase claire sur l’origine de Bwonsamdi (vers 6:10 de la vidéo):

Mueh’zala : « After all me doin’ for Bwonsamdi, raisin’ him from priest ta loa, givin’ him da power of Death… now he be usin’ it against me ? »

Ce qui nous donne en français :

Mueh’zala : « Après tout ce que j’ai fait pour Bwonsamdi, en l’élevant de prêtre à Loa, en lui donnant le pouvoir de la Mort… Maintenant il l’utilise contre moi ? »

On a alors la confirmation que Bwonsamdi put être un Troll comme n’importe quel autre avant de devenir le Loa qu’il est aujourd’hui, et qu’il fut même un prêtre de Mueh’Zala dans son ancienne vie. Le loa que vénérait Bwonsamdi en tant que prêtre n’est certes pas indiqué directement, mais la relation générale des Trolls avec les Loas permet de déduire Mueh’Zala comme étant l’objet du culte de Bwonsamdi en ce que les loas ont souvent un lien privilégié et accordent plus de pouvoir à ceux consacrant leur vie à les vénérer en tant que Loa tutélaire. Etant donné ce que représente une transformation en Loa et le pouvoir en jeu, et dans un schéma où Bwonsamdi en tant que Loa était toujours un « subordonné » de Mueh’Zala, on peut assez logiquement en déduire que Bwonsamdi était bien un prêtre de Mueh’Zala.

Bon, si nous pouvons donc établir désormais que Bwonsamdi fut un troll dans sa vie, je souhaite pour ma part creuser la chose. Avant tout, je m’intéresse à la question « A quelle ethnie trolle peut-on le rapprocher ? » qui me semble présenter une piste de réponse.

D’abord, je vais m’intéresser à sa morphologie en tant que Loa. En effet, celle-ci doit pouvoir être un premier indice sur son ethnie. Il n’est effectivement pas le seul troll que nous savons être devenu Loa : Zanza le Sans-Repos, un Loa Zandalari. Hors, lors de la dernière apparition de ce Loa à BfA, au cours du couronnement de Talanji, le Sans-Repos dispose d’un skin de Zandalari basique :

Zanza Le Sans-Repos, au couronnement de Talanji, BfA

https://vignette.wikia.nocookie.net/wow/images/d/d7/Zanza_Dazar%27alor.jpg/revision/latest/scale-to-width-down/264?cb=20190316102707&path-prefix=fr

De là, je considère que nous pouvons partir du principe que lorsqu’un Troll devient un Loa, sa morphologie peut rester assez proche de celle qu’il eut de son vivant. Ainsi, en observant la carrure de Bwonsamdi, celle-ci se rapproche… De celle des Trolls des Jungles. Toutefois, elle reste une carrure que nous pouvons retrouver chez plusieurs ethnies trolles, si ce n’est toutes : en me rendant à la Terrasse des Prédicateurs, j’ai pu trouver des trolls des glaces, des forêts, des sables avec la même carrure, bien que que la carrure en question ne soit pas forcément la plus répandue chez les Trolls des forêts et des glaces, nous ne pouvons nier son existence. Quant aux Trolls des Sables, ceux-ci étant le résultat d’une partie de l’Empire Gurubashi séparé du reste des leurs et coincé dans le désert suite à la Grande Fracture, il semble logique qu’ils partagent une carrure similaire à leurs ascendants Trolls des Jungles.

La carrure de Bwonsamdi ne permet donc pas à elle seule lui attribuer une ethnie d’origine de son vivant, ne permettant à la limite que d’éliminer une origine Zandalari. Il va donc falloir chercher un autre point pour « faire le tri ». Etant donné que Bwonsamdi fut Troll avant d’être Loa, on doit pouvoir établir sans grand risque que son culte a pu s’implanter et prendre de l’importance avant tout dans son ethnie d’origine avant les autres. Dans le cas de notre Loa, on peut alors éliminer plusieurs ethnies puisque Bwonsamdi n’est vénéré de manière avérée que chez les Zandalari et les Sombrelances, c’est-à-dire des Trolls des Jungles. Hors, nous avons précédemment éliminée l’option Zandalari, ne laissant donc plus rapidement comme ethnie d’où pourrait venir Bwonsamdi que les Trolls des Jungles.
Ainsi, la correspondance de la carrure et l’existence d’un culte de Bwonsamdi chez les Trolls des Jungles nous conduirait sur l’idée que Bwonsamdi puisse avoir vécu en tant que Troll Gurubashi, c’est-à-dire issu des tribus de Trolls des Jungles. Toutefois, actuellement aucun troll des jungles ne semble vénérer Mueh’Zala comme l’aurait fait Bwonsamdi en son temps par sa qualité de prêtre. Pourtant, on pourrait imaginer que cette absence de culte de Mueh’Zala chez les Trolls des Jungles actuellement, comme chez les Zandalari d’ailleurs, peut s’expliquer par la supplantation du culte de Mueh’Zala par Bwonsamdi au fil du temps, après que ce dernier soit devenu un loa. En effet, on remarque que le Culte de Mueh’Zala existe encore dans la tribu Furie-des-Sables, qui sont … D’anciens Trolls des Jungles isolés du reste des leurs par la Grande Fracture. Ce culte est avéré par la tablette de Theka (https://wow.gamepedia.com/Tablet_of_Theka), trouvable à Zul’Farrak, évoquant Mueh’Zala parmi leurs Loas/Dieux et par la présence d’un autel lui étant dédié dans à Tal’Farrak, la partie de la terrasse des Prédicateurs dédiée à la tribu (https://www.zupimages.net/up/19/33/jojp.jpg) à l’occasion de BfA.
Hors, si Mueh’Zala est présent dans les croyances d’anciens Trolls des Jungles ayant évolué séparément des leurs, suite à la Grande Fracture, il n’est pas incohérent de penser que ce culte de Mueh’Zala vienne directement de leur appartenance passée à l’Empire Gurubashi où Mueh’Zala aurait donc été vénéré autrefois. En effet, leur séparation datant de la Grande Fracture, soit 10 000 ans, une dissociation et une évolution différente des cultes entre les Gurubashi et les trolls qui devinrent les Farraki eut tout le temps nécessaire pour se développer. Ici, vous devez comprendre où je veux en venir : à mon sens, Bwonsamdi serait un ancien prêtre de Mueh’Zala d’origine Gurubashi dont le culte aurait supplanté celui de Mueh’Zala dans les restes de l’Empire Gurubashi et en Zandalar après la Grande Fracture. En effet, bien que Bwonsamdi soit perceptible comme un vieux loa … Eh bien, du point de vue troll, 10 Millénaire est justement déjà beaucoup, et très vieux. Après tout, avec son règne de 2 siècles, Rastakhan est considéré comme un souverain à la longévité exceptionnelle pour un troll ! En conséquence, une ancienneté de 10 000 ans me semble déjà bien suffisant pour que Bwonsamdi soit considéré comme un ancien Loa.

Supplantation du Culte de Mueh’Zala par Bwonsamdi :
À partir de là, une question qu’on peut se poser c’est celle de la supplantation du culte de Mueh’Zala par celui de Bwonsamdi. En effet, Mueh’Zala reste le supérieur de Bwonsamdi dans les faits, et devrait techniquement être plus important dans les cultes, et vu comme un Loa majeur plutôt que Bwonsamdi du fait de ses pouvoirs certainement plus importants. A ce niveau, je penche pour ma part un commun accord des deux loas que Bwonsamdi prenne le devant de la scène. Pour cela, je convoque une autre phrase trouvable dans la campagne de Sylvarden liée à Bwonsamdi sur la bêta (vers 3:39 de la vidéo, le texte de quête) :

« Mueh’Zala was da loa of death long time ago. He be givin’ me dis power in exchange for… well, we ain’t gonna go into dat. Let’s just say we had an “arrangement… »

Ce qui nous donne en français :

« Mueh’zala était le loa de la mort il y a longtemps. Il m’a donné ce pouvoir en échange de… eh bien, nous n’allons pas en parler. Disons juste que nous avions un « arrangement »… »

Remarquez une chose ici : Bwonsamdi parle visiblement de Mueh’zala comme Loa de la Mort au passé. Hors, il est indéniable, au vu des spoils, que ce dernier ait toujours ses pouvoirs, et soit certainement plus puissant que Bwonsamdi en tant que boss de celui-ci. Ce qui est encore plus intéressant est la fin de la citation, qui implique que Bwonsamdi a reçu son pouvoir en échange de quelque chose, qu’il ne souhaite visiblement pas dire au PJ dans l’immédiat, du moins. Toutefois, essayons de voir ici autre chose qu’un simple arrangement pour que Bwonsamdi devienne Loa : et si l’arrangement impliquait que Bwonsamdi prenne le rôle de Loa de la Mort à la place de Mueh’zala, qui se serait volontairement effacé en laissant s’implanter le culte de Bwonsamdi ? Effectivement, je doute que Mueh’zala ait changé Bwonsamdi en loa sans intérêt, et la part de Bwonsamdi dans leur marché l’ayant changé me semble clairement être dans l’optique d’une mission, d’un rôle bien particulier servant son boss à long terme. Cette optique permet de justifier comment Bwonsamdi a pu s’imposer malgré le culte de Mueh’zala auparavant en tant que Loa de la Mort du point de vue des Trolls. On peut même imaginer qu’en conséquence, d’anciens lieux de cultes dédiés à Mueh’zala ont pu être transformés ou perçus ensuite comme lieux dédiés à Bwonsamdi. Et de fait, on peut justifier l’existence de la Nécropole à Nazmir, qui pourrait avoir été construite bien avant la Grande Fracture après laquelle je place l’émergence de notre Bwonsamdi comme Loa. En effet, nous tenons pour acquis la Nécropole en Zandalar comme un lieu de pouvoir de Bwonsamdi, mais elle pourrait très bien avoir été dédié auparavant à Mueh’zala. Dans ce cadre, on peut remarquer que les représentations de Bwonsamdi sur ses autels consistent en celle d’un crâne de troll, le motif d’un crâne pouvant être retrouvé à la Nécropole de Nazmir :
Entrée de la Nécropole : https://zupimages.net/viewer.php?id=20/34/tju7.jpg
Sur le mur derrière Bwonsamdi : https://zupimages.net/viewer.php?id=20/34/rpsa.jpg

Ainsi, nous sommes tentés d’associer ces représentations de crâne troll à la Nécropole pour avoir été érigée en l’honneur de Bwonsamdi également. Toutefois, Mueh’zala étant lui-même un Loa ayant une forme de Troll, géant pour sa part, ne pourrait-il pas plutôt être celui censé être représenté à la Nécropole à l’origine, lorsque celle-ci fut érigée ? Pour étayer cela, parce que je pense effectivement que la Nécropole de Nazmir était autrefois un Temple dédié à Mueh’zala plutôt qu’à Bwonsamdi. Je vous invite donc à comparer les représentations visibles à la Nécropole (cf images précédentes) avec ceci :
Autel de Bwonsamdi, à Zandalar : https://zupimages.net/viewer.php?id=20/34/k6wu.jpg

Totem de Mueh’Zala, du combat contre ce dernier dans « The Other Side » : https://zupimages.net/viewer.php?id=20/34/9x9m.jpg

Je vous demande donc entre la représentation de l’autel de Bwonsamdi et celle du crâne du totem de Mueh’zala, lequel ressemble le plus aux crânes représentés à la Nécropole de Nazmir ? Pour moi, la ressemblance se trouve surtout entre le crâne du Totem de Mueh’zala et ceux de la Nécropole. Ce qui m’amène donc à déduire que la Nécropole fut bien autrefois un lieu de culte et le domaine de Mueh’zala, qui aurait donc également été vénéré sur les terres de Zandalar, jusqu’à la supplantation, ou plutôt son effacement au profit de son « agent » Bwonsamdi qui aura récupéré l’endroit. En continuant de chercher, je suis également tombé sur une autre image qui solidifie encore le lien entre les crânes représentés à la Nécropole et Mueh’zala. Observez cette représentation du modèle de Mueh’zala dans le donjon, et la présence du crâne en question :
https://main.judgehype.com/images/froala/2020/06/1592485339_6.jpg

De fait, on peut se demander pourquoi, dans quel objectif, Mueh’zala se serait volontairement effacé derrière un nouveau Loa de la Mort, aka Bwonsamdi ?

Le rôle de Bwonsamdi ?
Je pense en effet que la clé pour comprendre l’effacement de Mueh’Zala se cache derrière le rôle particulier de Bwonsamdi en tant que Loa. Avant de nous y pencher, je souhaite rappeler une différence marquée entre nos deux Loas :

Mueh’Zala paraît pour un Loa davantage malveillant et tourné vers le fait de se repaître des âmes. En effet, nous avons deux citations tournant l’image du loa dans ce sens.

  • Dans Traveler , nous avons : « Not yet, Son of Thorne. Not yet. This is not the day. The day comes. It comes. But Mueh’Zala will not engage you here or now. Our battle is yet to come, yet to come… But it will come, child. It will come. And if you lose that battle, Mueh’Zala feasts on all of Azeroth… »
    ==> En français : « Pas encore, fils de Thorne. Pas encore. Ce n’est pas le jour. Le jour arrive. Il arrive. Mais Mueh’Zala ne vous engagera pas ici ou maintenant. Notre bataille est encore à venir, encore à venir… Mais elle viendra, mon enfant. Il viendra. Et si tu perds cette bataille, Mueh’Zala se fera un festin de tout Azeroth »
  • Dans Shadows Rising , le dernier roman par Madeleine Roux, Bwonsamdi dit ceci à Talanji : « Consider yaself lucky you be workin’ with me and not another loa. Mueh’zala would eat ya alive. »
    ==> En français : « Considéres-toi comme chanceuse de travailler avec moi et non avec un autre loa. Mueh’zala te mangerait tout cru. »

Bwonsamdi, bien qu’il n’attire pas forcément la sympathie dans un premier temps est plus tourné sur la collecte des âmes, qui lui permettent d’accroître sa force grâce au nombre de ces âmes dans sa dimension de poche « personnelle » de l’Ombreterre, l’Autre Côté. Passant des marchés avec certains mortels, il semble également plus « conciliant » que son patron, d’après la citation de Shadows Rising . En fin de compte, bien qu’encore mal aimé chez certains trolls, comme l’a montré la réaction d’une partie du peuple suite au lien entre la lignée royale de Zandalar et le loa, Bwonsamdi semble être un Loa ayant comme caractéristique d’être moins effrayant et mauvais que Mueh’zala. On peut donc se demander comment deux loas peuvent être en lien et l’un servir l’autre en sachant qu’ils semblent opposés entre Gardien des âmes, et le patron qui les dévore.

Déjà, le culte de Bwonsamdi peut avoir améliorer l’image de la mort auprès des Trolls par rapport à celle qu’elle avait sous l’ancien culte de Mueh’zala, en tant que « dévoreur d’âmes ». Si on lit le Contes des Loas de Bwonsamdi, le 2e vers évoque effectivement qu’il « rendrait la mort presque tentante ». D’autant que si Mueh’zala dévorait effectivement les âmes, à l’époque l’idée de perdurer dans la mort en tant qu’esprit grâce à Bwonsamdi, « Gardien des âmes » a pu grandement jouer en faveur de celui-ci. Hors, je pense que c’est à ce niveau que Bwonsamdi a un rôle particulier : il garde les âmes. Que ce soit celle de Rastakhan, Sen’jin ou Zalazane. Et malgré son lien avec Mueh’zala, il ne semble pas devoir les lui transférer, mais réellement les garder sous sa coupe, avec une augmentation de puissance pour chaque âme sous sa garde. Même lorsqu’il se rend compte de la disparition de l’esprit de Vol’jin, ce qui l’affole est de l’avoir perdu, cela peut-être soit parce qu’il a pour mission de guider les âmes vers son boss …. Ou d’en être une sorte de « berger ». Hors, s’il a acquis ce rôle par le biais d’un marché avec Mueh’zala, quel est l’intérêt de ce dernier au lieu de simplement les dévorer ?
Eh bien, je pense qu’il s’agit d’une réserve, d’un stock d’âmes devant servir à certaine occasion, en cas de besoin de Mueh’zala comme les consommer pour se renforcer à une occasion particulière, ou bien servir d’autres desseins demandant une grande quantité d’âmes. Dans ce sens, le fait que Bwonsamdi se renforce à chaque âme récupérée pourrait être la carotte au bout du bâton, accordée par le boss au début afin de motiver Bwonsamdi à en récupérer le maximum.

Bwonsamdi par rapport à son Boss maintenant ?
En 10 millénaires d’existence en tant que Loa, selon la réflexion ci-dessus, Bwonsamdi a dû avoir largement le temps d’apprendre le fonctionnement de l’Ombreterre, par rapport au mortel qu’il était certainement à l’époque de son marché avec Mueh’zala. On peut penser ainsi qu’il aurait accepté son rôle de garde des âmes avec une certaine connaissance de cause de la finalité (qu’elles soient dévorées à une occasion par le boss) poussé par une sorte d’égoïsme de mortel : il y gagnait une certaine forme d’immortalité en échange de garder un maximum d’âmes dont il pouvait ne pas réellement se préoccuper du sort. Hors, durant son existence de loa, il a également dû pouvoir changer de vision quant à ces âmes, et porter plus de considération à ses protégés. Dans ce cadre, on peut imaginer un trouble entre les deux loas face à une vision commençant à diverger, bien que Bwonsamdi continue son rôle et à craindre Mueh’zala qui doit être bien plus puissant que lui malgré tout. En effet, dans la vidéo que j’indique au début de ce sujet (vers 2:40), Bwonsamdi indique dans une quête que la disparition des loas est mauvaise pour le business et précise, ignorant qui est le responsable de la situation, que :

« Bwonsamdi already be in enough trouble with da boss as it is »

En français :

« Bwonsamdi a déjà assez d’ennuis avec le patron comme ça »

On a donc bien l’idée d’un désaccord entre les deux loas et d’ennuis qu’à Bwonsamdi par rapport à Mueh’zala. D’ailleurs, plus tard, face à la réalité des actes de Mueh’zala, Bwonsamdi s’insurge en précisant (vers 3:39 de la vidéo) :

« But dis business in Ardenweald not be part of da deal ! Mueh’zala be goin’ too far dis time ! »

En français :

« Mais cette affaire en Sylvarden ne fait pas partie de l’accord ! Mueh’zala est allé trop loin cette fois ! »

Cela souligne une sorte de « rupture » où Bwonsamdi s’insurge réellement et refuse que Mueh’zala puisse mener ses actions à bien. Il semble ainsi bien se désolidariser des actes de Mueh’zala et chercher à protéger les âmes, comme il le fait déjà, comme on l’apprend dans Shadows Rising, en retenant un maximum les âmes des Trolls pour les protéger de l’Antre. Avec le seul roman, cela rentrait encore dans son rôle de gardien des âmes pour Mueh’zala en les protégeant de l’Antre. Hors, avec cet élément de la bêta, ce pourrait également être un élément de discordance avec son boss et les plans de celui-ci puisqu’il refuse de laisser les âmes être détournées vers l’Antre. De là, on pourrait voir la raison pour laquelle Sylvanas le cible, alors même que le boss de Bwonsamdi est lui-même un allié du Geôlier avec lequel elle travaille. Bwonsamdi étant déjà hostile à Sylvanas à BfA, il s’oppose désormais carrément à Mueh’zala, son patron allié au Geôlier.

On aurait également la différence fondamentale entre le « règne » de Bwonsamdi en tant que véritable Loa de la Mort suite à la défaite de son ancien boss : on entrerait dans une « ère » où les âmes gardées par le Loa de la Mort ne seraient plus forcément sous la menace d’un sort terrible (dévorées ou détournées volontairement vers l’Antre au bout d’un certain temps).

Voilà, il me semble avoir fait le tour de ce que je pouvais trouver à dire sur Bwonsamdi, et de fait Mueh’zala. J’espère que cela vous semblera pertinent et pourra être source d’une discussion constructive et intéressante à leur propos à partir de cette réflexion. N’hésitez donc pas à laisser vos avis sur tout cela.

12 mentions « J’aime »

Joli sujet !

A cela, je rajouterais qu’on peut remarquer les réactions de Bwonsamdi durant le donjon, où il reproche à Mueh’zala de n’avoir jamais eu quelque chose à faire de son peuple. Il me semble, je ne dirais pas évident mais très probable, que d’abord fidèle croyant, ce dernier par sa condition d’ancien troll et les années aidant, ai voulu aider les trolls à ne pas craindre la mort et à être en sécurité, et de plus en plus dégoûté par les méthodes de Mueh’zala, jusqu’à la révolte, là où ce dernier adopte vraiment un comportement de croque-mitaine. Bwonsamdi n’était pas très intéressé par son propre pouvoir, mais ce que cela pouvait offrir à son ancien peuple et comment il veillerait sur eux, avec un rôle pourtant maudit.

3 mentions « J’aime »

Ah oui, c’est intéressant également ça ! Ca illustre bien la divergence de vue des deux Loas sur la façon de se comporter et leur vision de la mort (protéger les âmes / les considérer comme du « carburant » ?)

Je suis assez d’accord. Je pense vraiment qu’au fil du temps Bwonsamdi s’est tourné vers l’idée de protéger les âmes des trolls et leur permettre de ne pas avoir à (trop) la redouter, même si les trolls ne le portaient pas vraiment dans leur coeur.

Par contre là je ne suis pas vraiment d’accord. A chaque âme qu’il obtient, il gagne en puissance. Hors, on voit bien avec Battle for Azeroth, où même dans le roman Les Ombres de la Horde que Bwonsamdi cherche à obtenir un maximum d’âmes, et qu’il pousse ses fidèles à lui en envoyer un maximum.
A mon sens, c’est bien qu’il cherche et est intéressé par son pouvoir. Bien que ça ne l’empêche pas derrière de se préoccuper un tant soit peu des âmes de son ancien peuple et de ses fidèles et de vouloir les protéger. Protection qu’on peut voir notamment dans le fait qu’il lutte pour protéger les âmes de l’Antre, quitte à y sacrifier une part de ses forces.

1 mention « J’aime »

Bien sûr ! Ce que je voulais exprimer par là, c’est que ce n’est pas son but premier, ou du moins, ce qui est le plus important pour lui, puisque nous voyons avec le roman qu’il est tout de même prêt à sacrifier sa puissance pour protéger son peuple. Ce qui pose une question. Veut-il vraiment le plus de fidèles possibles pour être juste de plus en plus puissant, ou parce qu’il sait que cette puissance lui permet davantage de protéger les âmes trolles des autres forces en présence dans l’Ombreterre ? Avoir prévu Mueh’zala un de ces jours, ou les autres marchés prévus avec des individus dont des Loas qu’il sait peu recommandables. Sans pour autant le rendre totalement altruiste, mais évitant à mon sens de rechercher le pouvoir pour le pouvoir.
On remarque d’ailleurs dans le roman que même les trolls rebelles qu’il tue, il cherche à les protéger en sacrifiant ses propres forces pour éviter qu’ils ne tombent dans l’Antre, ce qui est sacrément risqué.

Le temps a du aider oui, et, lors de sa discussion au sujet de la mort avec Talanji, j’ai trouvé qu’il y avait quelque chose de profond, qui faisait aussi écho à Sylvarden, et son rapport moins égocentrique, particulièrement :

There is a harmony to things. A way and a flow. Ancient ones, spirits, loa…In time, we, too, must embrace the end, the long, deep slumber. And without us? Eh, our followers find strength in other things, in themselves, or new beliefs.
They grieve, they grow—just like you. And when the veil of dreaming lifts, the eternal and great beings climb on the wheel once more, bound to it, and slowly, ever so slowly, the wheel spins.”
He paused, waiting until she locked eyes with him. “In that way, the ancient and powerful things of this world are eternal, ya majesty.”

Comme il l’exprime, ça parait étrange pour un loa des morts de parler d’espoir… Ce dont il parle pourtant. Les anciens rapports avec les loas de la mort devaient être particulièrement atroces. Mais comme il est un ancien troll, même Loa, il sait ce qu’ils peuvent ressentir ou du moins, ses origines mortelles lui restent en tête.

1 mention « J’aime »

Bonne question en vérité. Je pense que ça mériterait d’être abordé, même rapidement, en jeu :thinking:

C’est pas faux. J’attends de voir quel développement il pourrait avoir dans sa relation avec Talanji.

Je pense oui, de manière assez indéniable au moins avec Mueh’zala ^^

Sinon, en me connectant sur le PTR, je me suis rendu compte que le texte descriptif et introductif du Donjon de l’Autre Côté va dans le sens de mon propos par rapport à Bwonsamdi se détachant de son engagement avec Mueh’zala dans le but de protéger les âmes sous sa protection. Du coup je vous le retranscrit ici :

Bwonsamdi est le gardien d’un havre secret en Ombreterre, qu’il a baptisé l’Autre Côté. Lorsque les morts ont commencé à se déverser dans l’Antre, Bwonsamdi a caché plusieurs âmes dans ce petit domaine, rompant de ce fait le marché passé avec Mueh’zala. Désormais, le loa ancestral est bien décidé à revendiquer ces âmes et à anéantir leur gardien. Bwonsamdi aura besoin de faire honorer les marchés conclus par le passé s’il veut survivre à cette attaque et protéger les âmes qui se trouvent de l’Autre Côté.

1 mention « J’aime »

Sujet très intéressant, le fait que Bwon cherche de la puissance afin de mieux réussir à mener à bien sa mission de protection serait vraiment cool à voir en jeu. Je trouve qu’ils ont fait jusqu’à présent du très bon travail sur ce personnage et ça à l’air de toujours être le cas à Shadowlands.

Donc si je comprend bien, il aurait crée l’autre côté pour protéger les âmes trolles, mais ça pose une question, avant lui, Mueh’Zala s’en occupait en entiereté, mais dans ce cas, depuis la déification de Bwon, ils se partagent les âmes, mais pourquoi Mueh’Zala qui à l’air de vouloir tout dévoré aurait accepté d’élever Bwon? Enfin j’espère qu’on aura les réponses

1 mention « J’aime »

Je suis d’accord ! Ne serait-ce que pour le garder trouble, ou donner ainsi des informations sur le fonctionnement de l’Ombreterre avant. Après tout, il s’y connait…

En effet, nous devrons attendre quelques temps ou patch pour ça mais qui sait. Au moins, nous sommes sur une bonne voie et pas un point mort !

Merci ! Ca s’y met en accord oui… Donc il a vraiment rompu en faisant un acte qu’on trouverait pourtant normal. Mmmh… Peut-être que Mueh’zala a un rapport très ancien à l’Antre, bien plus qu’on ne peut l’imaginer. Soyons fous, une époque où l’Ombreterre n’était vraiment qu’infernal et détresse, et où quelques êtres ont tenté d’y mettre de l’ordre et de la paix.

1 mention « J’aime »

En fait, je pense que la déification de Bwonsamdi avait pour but de faire effectivement de réserve d’âmes pour Mueh’Zala au lieu que ce dernier ne les dévore. Je pense qu’on peut envisager à ce niveau plusieurs raisons pour lesquelles Mueh’zala aurait accepté d’élever Bwonsamdi pour en faire un gardien des âmes, le gardien de sa réserve d’âme :

  • Soit les âmes de Bwonsamdi doivent servir de « réserve de secours » pour Mueh’zala si jamais celui-ci se retrouve un jour dans une situation où il aurait besoin d’avoir de nombreuses âmes à sa disposition directe
  • Soit Mueh’zala travaille depuis bien longtemps avec le Geôlier, limite le « premier » et aurait toujours visé à détourner la réserve d’âmes gardée par Bwonsamdi vers l’Antre une fois le « moment venu ».
  • Bwonsamdi montrant une image plus « accueillante » de la Mort par rapport à Mueh’zala, cela lui bénéficie peut-être ? Je me demande s’il ne pourrait pas y avoir un lien entre Bwonsamdi et Mueh’zala (vu que le second est à l’origine du pouvoir du premier) qui ferait que chaque fidèle de Bwonsamdi et/ou âme que ce dernier récupère renforce également Mueh’zala. Dans ce cas, Bwonsamdi serait un moyen d’obtenir des fidèles et de la puissance indirectement grâce à l’image que Bwonsamdi donne, meilleure déjà que celle de Mueh’zala lui-même. (Et tout en étant renforcé par les âmes de Bwonsamdi, Mueh’zala pourrait les garder à disposition pour les dévorer/détourner vers l’Antre si besoin)

Oui, d’autant que si Mueh’zala a mauvaise image auprès de la Reine de l’Hiver, son lien et sa collaboration avec le Geôlier pourrait être bien plus ancienne qu’on le pense. Peut-être même, comme je l’ai évoqué plus haut, que l’élévation de Bwonsamdi et la création de sa « réserve d’âmes » trolles et autres était destinée depuis le début à les faire finir dans l’Antre ? :thinking:

2 mentions « J’aime »

c’est bien possible qu’il y ai un lien Geôlier - Mueh’Zala en tout cette trâme de l’histoire semble très intéressante et me hype d’autant plus pour cette extension, j’imagine que le lore « de zone » sera de loin plus intéressant que la trâme principale

edit: en tout cas, beau boulot

1 mention « J’aime »

Normalement ce lien est déjà avéré : Mueh’zala bosse avec le Geôlier.
Le tout est pour le moment de savoir depuis quand ils sont en lien, si c’est récent ou beaucoup plus ancien.

Mais c’est vrai que cette trame promet d’être très intéressante et me hype particulièrement ^^

Je pense également ^^

Merci beaucoup ! :smiley:

2 mentions « J’aime »

D’ailleurs pas uniquement Mueh’Zala mais pour ce qui est des pactes avec le Geôlier, il me semble que ça fait très longtemps qu’il « rend service » un peu à tous dans l’attente du moment où il pourrait faire (je sais pas quoi?) ce qu’il veut. Entre le loa de la mort, Denathrius, Odyn, Helya, les nathrezims… Ça en fait du beau monde, à voir ce que Mueh’Zala gagne en échange d’un tel pacte

1 mention « J’aime »

Peut-être même toutes ces raisons à la fois, Mueh’Zala fait une réserve « pour le geolier » mais c’est en fait pour lui pour trahir son patron après et dans le même temps, Bwonsamdi étant plus accueillant et moins effrayant, les trolls ont moins peur de mourir et prennent donc plus de risques dans leur vie.

bon taff.

je divergerais sur un point avec toi, je vois très mal bwon, ce loa machiavélique être le protecteur des âmes trolls, il est possiblement à l’origine le gardien du réservoir au cas où de Muez, mais en bon renard rusé, Bwon a du trouver un moyen d’éclipser Muez et les âmes jouent un rôle, (lequel) dans son plan…
Comme quelque part il les court-circuite de the maw, et que Muez bosse avec le geôlier, c’est pour ça que je pense Sylvanas veut sa tête : elle exécute un contrat de Muez/Geôlier qui ont certainement compris le plan de Bwon et veulent l empêcher C’est comme ça que je vois bwon, un malin qui va tirer son épingle du jeu, mais un « protecteur »…j ai du mal.

1 mention « J’aime »

Possible, ce sont des hypothèses qu’on peut émettre en attendant d’avoir de potentielles réponses dans l’extension.

Probable, tu as raison de te méfier de voir Bwonsamdi comme un loa protecteur altruiste. Dans les faits, il a toujours en vu son propre intérêt dans ses actes, et c’est quelque chose qu’il ne faut pas oublier. Hors, du point de vue de l’intérêt déjà, celui de Bwonsamdi dans la conservation des âmes est sa puissance elle-même, chaque âme pouvant augmenter son pouvoir, il est logique qu’il empêche celles-ci de lui être retirées de force.

Maintenant, dans les faits il peut paraître protecteur : factuellement c’est ce qu’il fait : protéger les âmes de l’Antre. Hors, même s’il le fait, comme tu l’indiques, ce n’est pas forcément en altruiste, et il a certainement un intérêt derrière : simplement garder sa puissance, ou tout un plan pour éclipser Mueh’zala à partir d’elles.
Néanmoins, un autre intérêt qu’il a dans ce geste, c’est qu’en plus de conserver ainsi la puissance que lui procurent ses âmes, il peut améliorer son image auprès des Trolls vivants : dans le roman de Madeleine Roux, son image s’améliore apparemment déjà après son comportement qualifié d’héroïque dans la confrontation finale. De fait, il est évoqué un gain de fidèles, ce qui lui profite donc logiquement.

Pour autant, il n’est pas non plus présenté comme ne se souciant aucunement des trolls, du moins pas dans ce que j’ai pu voir jusqu’ici.
Par là je veux dire que dans le Roman de Vol’jin notamment, il aurait certainement pu prendre l’âme de Vol’jin dès qu’il fut blessé s’il le voulait, mais l’aura au contraire poussé à se remettre en question et à retrouver ce qu’était son identité. Et cela, en l’incitant également à lui envoyer des âmes dans le même temps. De même, il a accepté de laisser vivre l’ami humain de notre cher Sombrelance.
Je vais aussi évoquer Nazmir en rappelant que, si mes souvenirs sont bons, il vient à un moment nous aider en massacrant un groupe de Trolls de sang prêt à s’en prendre à nous. Il n’oublie pas pour autant de nous rappeler qu’on lui doit un nombre conséquent d’âmes.

Ce que j’essaie de dire, c’est qu’à mon sens il n’est pas non plus un loa totalement égoïste qui ne penserait qu’à lui. Son propre dialogue envers Mueh’zala dans le donjon, montre qu’il reproche à ce dernier de ne s’être jamais préoccupé de son peuple. On déduit assez logiquement qu’il parle certainement du peuple Troll.
Hors, selon une certaine logique, Bwonsamdi n’est pas censé l’accuser de cela s’il ne s’en préoccupait pas lui-même.

En conséquence, Bwonsamdi est un loa qui se préoccupe tout de même du bien-être, et de protéger le peuple troll. Toutefois, on n’oubliera pas de faire remarquer qu’il y voit toujours son intérêt, comme il l’a fait en profitant de la situation à BfA pour obtenir une place de Loa des Rois pour toute la durée du règne de la lignée de Rastakhan auprès de celui-ci.

Hors, je trouve que c’est là la part la plus importante du personnage : cet espèce d’équilibre qui l’empêche de sombrer totalement dans le « dark » en tant que Loa égoïste prélevant toutes les âmes des morts pour son propre intérêt. De fait, je suis plutôt satisfait pour ma part d’avoir la sensation que ce point reste respecté pour le moment dans BfA.
Bwonsamdi n’est pas le gentil protecteur altruiste des âmes trolles. Mais il n’est pas non plus celui qui les laissera tous se faire massacrer sans intérêt juste parce qu’il y gagnera du pouvoir (il voit d’ailleurs sûrement à plus long terme : protéger les trolls, pour continuer à avoir des fidèles et une « manne sûre » d’âmes à récupérer)
Ce point, central à mon sens, lui permet d’être à mes yeux peut-être le « morally grey » parmi les plus réussi de BfA, si tant est que du morally grey peut vraiment ressortir de celle-ci. En tout cas, à mes yeux Bwonsamdi correspondrait.
Et c’est ce qui me le rend si attachant.

Nous verrons ensuite ce qu’il en est dans l’extension. Si les devs le respectent ou trahissent son personnage (que ce soit le rendant ultra altruiste ou ultra égoïste/dark). Pour le moment, je ne vois guère de raison de s’inquiéter à ce niveau.
Toutefois, cet équilibre, nous ne devons pas l’oublier pour autant, nous-mêmes en tant que joueurs. Hors, en relisant les messages il est vrai qu’on peut sembler voir surtout le côté « gentil » et « altruiste » de Bwonsamdi. C’est ce pour quoi tu fais bien d’appuyer sur son autre penchant : c’est à dire d’agir toujours/le plus souvent en ayant un intérêt pour lui-même.

1 mention « J’aime »

C’est exactement mon sentiment, je le vois un peu comme Arioch, duc du chaos et protecteur des melnibonéens de l’oeuvre de M.Moorcock, il les aime, s’amuse d’eux, les protège, mais ne perd jamais son intérêt de vue. C’est exactement comme tu le dis, se préoccuper du bien être des troll, parce que leur bien être les rend prospères, leur prospérité impacte la démographie plus de naissances, plus de morts…plus d’âmes. les trolls y gagnent par rapport à l’autre goinfre ou pire, un écorcheur d’âmes, et lui aussi en retour. Je trouve ce personnage, notamment avec la lignée de Rastakhan assez fascinant, j’attendais les zandalaris depuis lurette, quel dommage qu’il aient placé cette extension sous l’égide de Sylvanas…
Mais clairement les zandalaris et les sombrefers la sauvent in extremis pour ma part!

3 mentions « J’aime »

ça faisait longtemps qu’on avait pas eu un thread de cette qualité par ici. pas pu commenter avant, j’viens de reprendre six mois aujourd’hui :stuck_out_tongue:

1 mention « J’aime »

Lillyn c’est pour toi

1 mention « J’aime »

J’adore :smiley:
En soit, de ce côté là pour le moment ça semble envoyer du lourd, aussi bien dans les musiques que le lore des quêtes autour de Bwonsamdi et Mueh’zala.
D’ailleurs, j’ai pas le C3 donc j’peux pas le poster directement ici, mais je recommande vivement le thème de Mueh’zala, je le trouve juste génial x’D

1 mention « J’aime »

meme sans le C3, tu peux posté les video YouTube ^^

3 mentions « J’aime »

Je préfère clairement celui de Muehzala :open_hands: