"Le canon", ou "Ce que vous pensiez acquis ne l'était pas"

Je ne vais pas parler spécifiquement de WoW pour une fois, mais de Warcraft dans sa globalité.

Je rebondis sur les différents sujets abordés depuis plusieurs années, dont certains datent de moins d’une semaine, mais qui finalement ramènent tous à un même problème : l’inconsistance apparente et manifeste de l’univers Warcraft.

Pour en finir une fois pour toutes.

Le problème de l’inconsistance

Par inconsistance, on veut dire l’incohérence interne, la contradiction entre des faits supposés établis par l’histoire.

Il y a un petit problème, un détail, dans la phrase que je viens de dire : “par l’histoire”. En fait, non, c’est incorrect… Et contrairement à tout ce que vous croyez, ce que vous croyez savoir même, ce que racontent en boucle vos amis qui sont à fond dans le lore Warcraft quand un sujet vient sur la table… Il n’y a pas “une histoire” Warcraft mais une multitude d’histoires.

Prenons un instant pour y penser.

Il y a déjà le format de base de WoW, c’est-à-dire le MMORPG à extensions, dont la fiction est présentée et fonctionne par des ensembles de quêtes, des cinématiques, des mécaniques de jeu, des répliques de PNJ et des descriptifs/textes-d’ambiance (flavor texts). Tout ceci est créé par des équipes de développeurs, et non pas par un auteur unique. Bien sûr ils veulent éviter l’incohérence …ils font donc en sorte de s’entendre et se plier à un avis unique et cohérent (généralement tenu par un lead loremaster … dont l’identité a changé au cours des années !..) On ne voit pas ce qui pourrait mal tourner, pas vrai ?

Or l’apport de nouveauté à chaque extension et la tendance à la surenchère (un équivalent loresque du powercreep gameplay) a aussi fait qu’il survient des contradictions internes au fil du temps, entre le contenu de WoW Classic et par exemple de WoW BfA.

Ces incohérences - ou on peut parler de retcon (changements rétroactifs de la fiction) si on part du principe que les infos plus récentes “écrasent” les anciennes - sont généralement minimes. Hé oui quoiqu’on en dise, pour avoir épluché le sujet en long et en large, les pires incohérences ne sont pas internes à World of Warcraft.

Elles existent, je ne les nie pas (parlons-en si vous voulez dans le sujet dédié: ) Les retcons de Classic

Le problème du multimédia

Les choses se corsent en vérité dans les autres médias, car Warcraft dispose d’un Univers Étendu qui ne s’arrête pas aux frontières du jeu vidéo source (càd. des trois Warcraft et leurs manuels + WoW et ses manuels).

Cet univers est aussi abordé :

  • par des récits sur le site internet (gratuites) : nouvelles et bandes dessinées.

  • par des romans (non gratuits), dont certains (basés sur les RTS) préexistent à World of Warcraft

  • par différentes séries de bande-dessinée (non gratuites) : comics, mangas

  • par des livrets de RPG (Warcraft Role Playing Game, Sword&Sorcery) inspiré de D&D

  • par un jeu de cartes (Trading Card Game)

  • par un film relativement récent (Le Commencement)

  • par même un jeu de cartes vidéo (Hearthstone)

L’impossible unité

Au début était l’Unique lore, et le lore était un seul…ça commence un peu comme ça, comme un truc un peu légendaire. Les fans aimeraient bien que tout soit unifié et clair : “c’est du Warcraft ou c’en est pas, point !”, “Ah du temps de The Frozen Throne tout était tellement plus simple…”

Mais aujourd’hui les fans ont dû accepter qu’il existe différents niveaux de “véracité”, et que l’univers ne peut être cohérent et appréciable que si on admet que tout ce qui est Warcraft n’a pas exactement le même poids. Il y a des choses qui se contredisent, et donc l’une des versions est théoriquement plus “vraie” parmi elles.

Rares sont les univers à pouvoir totalement se passer de ce tri.

(Aparté : Même les fans/particuliers, avec une fanfiction donnée - elle ne peut pas être entièrement cohérente avec l’entièreté des fanfictions des autres particuliers, donc même si vous êtes un fanfiqueur, vous faites inconsciemment un tri entre d’un côté le canon source + votre propre fanfiction + celles que vous aimez, et d’un autre côté les fanfictions trop contradictoires avec votre vision.)

  • Bref, les fans sentent le besoin de se dire :

“cette histoire Warcraft décrit réellement l’univers source” et “cette autre histoire Warcraft est un délire qui n’a pas d’implication pour l’univers source”.

Au moins deux niveaux de véracité, donc, se sont-ils dit : "canon ou non-canon". Un peu comme "vrai" et "incorrect/mensonger".

Jusque là vous suivez, non ? C’est la première étape de notre parcours.

Accrochez-vous, ça risque de vous intéresser, mais peut-être de vous retourner le cerveau au passage.

Les plus hardcore des fans ont vécu un véritable drama quand une source Blizzard leur asséna la terrible sentence : certains produits de l’UE Warcraft ne sont pas canoniques.

Dans notre liste (j’en oublie peut-être), c’est ce qui s’est produit pour :

  • Le manga Shadow Wing. L’auteur l’a bien cherché en essayant d’imposer la révision/retcon que c’est le Vol Bleu qui a détruit Draenor et non Ner’zhul. Sa série s’est faite annuler.

  • Le RPG papier, en 2011, désavoué par Metzen lui-même. Ce fut une catastrophe pour de nombreux rôlistes, qui comptaient dessus, et même, le plaçaient au rang de Saintes Écritures dès Vanilla, malgré les incalculables et ahurissantes contradictions avec le jeu source. Certains “clubs” de RP ont même décidé de continuer à l’utiliser comme référence prioritaire, se détachant volontairement du “canon” officiel (c’est plus intéressant qu’il ne me semblait à l’époque, on y reviendra).

  • La série BD World of Warcraft: The Comic. Bien que l’écrasante majorité des fans semblent encore lui accorder un statut canonique, elle ne l’est de facto plus. Son héros (tomes 3 et 4) Med’an n’est jamais apparu et ses faits d’armes niés dans l’univers montré hors de cette série (Chroniques de Warcraft, Le Commencement, WoW lui-même…).

  • Le film Warcraft The Begining (Le Commencement). Il a été publiquement admis par le studio qu’il montrait une autre interprétation de l’univers Warcraft, qui ne cherche pas à coller au canon de la franchise. C’est l’oeuvre la plus admise comme étant non-canon ici, et pourtant, elle est à mon avis la plus cohérente et la moins problématique de toutes (on y reviendra peut-être).

  • …si on ne compte pas Hearthstone bien sûr, clairement le Timon & Pumbaa Globe Trotters de l’univers Warcraft. Un joyeux délire, qui reprend pourtant tous les concepts de cette fantasy…

L’impossible délimitation

Fin du game donc ? “C’est plié, next”, se disent certains, déjà essoufflé par la lecture de ce pavé. Malheureusement non, ce serait trop simple.

Car dans les faits, la frontière entre canon et non-canon est excessivement floue et trompeuse. D’où, d’ailleurs, des débats interminables à finir par se chamailler pour tenir compte de telle ou telle source, contester ou défendre sa validité, etc.

Quelques exemples :

  • Des oeuvres warcraft non-canoniques apportent et rapportent des faits (évènements, personnages…) repris dans des oeuvres canoniques !

  • Ainsi des personnages de WoW: The Comics sont apparus en jeu dans le pré-patch de WoW:WotLK (Valeera et Broll), d’autres sont arrivés plus récemment comme protagonistes dans les halls de classe de WoW:Legion (Rehgar, Gangrorage…).

  • Aussi, des personnages ou concepts du Warcraft RPG sont apparus dans WoW. Je pense à Tandred Portvaillant à WoW:BfA.

  • Des personnages de Shadow Wing sont présents en jeu WoW:tBC.

  • Des artworks d’UE (supposées canoniques par le fandom) ont repris le chara-design de Main-Noire du film (étrangement, cette mention a disparu de gamepedia :thinking:)

  • Dernier en date, l’ajout de personnages d’Hearthstone parmi les PNJ de Legion et BfA !

et dans le sens inverse :

  • Des œuvres warcraft non remises en cause (donc par défaut "canon" pour le fandom) amènent des faits, sinon invérifiables, parfois totalement démentis !

  • Ainsi Les Chroniques (Chronicles of Warcraft) passe sous silence l’existence de G’huun et des développements de lore apportés par BfA (mais glisse des clins d’oeil au contenu de WoW:Legion, ce qui trahit évidemment son côté daté et non “indémodable”), change le déroulement montré en jeu de certains évènements, ou se fait contredire par le jeu lui-même. Exemple pris comme ça : les cartes du monde sont incorrectes, car reflétant la map in-game de Legion, corrigée par la map in-game de BfA. D’ailleurs, des contradictions

  • Les romans, surtout les plus anciens. Il faudrait surement un sujet entier pour voir à quel point la fantasy Warcraft ne ressemblait pas à ce qu’elle est devenue dans WoW…

  • Idem même pour certaines nouvelles. J’avais montré il y a un moment les problèmes de la nouvelle sur Theron A L’Ombre du Soleil, notamment le fait que l’auteure (simple fan à l’époque) n’avait pas compris le fonctionnement de la Lumière dans la franchise. Je laisserai Pilbein vous parler du bien qu’il pense de la nouvelle sur Gelbin Meccanivelle (même si c’est un peu tatillon :p)

Au lieu d’un Univers Etendu bien tranché, noir ou blanc, canon ou non-canon, vous avez en fait un nuancier, un continuum … Et vous êtes un peu paumés. Et c’est bien normal.

C’était la deuxième étape de notre chemin.

A quoi bon parler DU canon ?

Il existe un moyen simple de ne plus se prendre la tête.

  • Cesser de croire qu’il existe UN canon fixe et “pur”, une sorte d’Évangile unique de Warcraft.

A la place, dites-vous simplement que chaque œuvre a sa propre version (de l’univers (étendu))

Et donc, de son propre point de vue, son canon, son intérêt propre pour son lecteur.

Il y a le canon de WoW (pour chaque extension en cours à un instant T).

Il y a le canon de The Comics. Il y a le canon du film. Le canon de Sunwell Trilogy et Shadow Wing. Le canon de Hearthstone. Le canon de Traveler. Le canon de Chronicles 1, et celui du 2 et du 3.

Tous ces canons se nourrissent les uns des autres, évidemment. Parfois ils dépendent d’auteurs et de scénaristes différents, parfois non.

En ayant admis ceci :

  • Vous ne pleurerez plus à chaudes larmes quand le canon du jeu-source, WoW, retconnera impitoyablement des infos d’autres oeuvres-versions de l’UE. Ni quand quelque temps plus tard, il reprendra des éléments de ces mêmes oeuvres-versions.

  • Pour qu’une chose soit canonique dans un canon, il faut qu’elle y soit montrée. C’est simple à dire mais moins à comprendre parfois.

  • Si une chose n’est pas montré dans un canon donné, alors elle reste dans un background d’Univers Etendu (=une légende).

  • Vous comprendrez que du point de vue de la version de l’univers vue par WoW (=“du point de vue du canon de WoW”), la canonisation de Tandred, Broll ou Rehgar N’IMPLIQUE EN AUCUN CAS la canonisation de leur LEGENDE (background) racontée dans une oeuvre-version extérieure à WoW. Hé non, les concepts de personnages ne sont pas vendus par pack avec leur background inclus.

  • Vous pourrez toujours apprécier la lecture de WoW The Comics, des mangas Sunwell Trilogy et autres, le visionnage du film, la lecture des 3 tomes de Chronicles, et même de suivre l’histoire de Hearthstone. Mais en sachant que ce qui se passe dans un canon, reste dans un canon. En revenant dans le canon de WoW ou dans le canon d’une autre oeuvre de la franchise, ce que vous aurez vu précédemment n’est que légende.

  • NB : WoW The Comics est édité sous le nom “Warcraft Legends” d’ailleurs, si vous faites attention. (Ça rappelle un peu beaucoup Star Wars Legends depuis le rachat par Disney. Et encore ne vous plaignez pas, Blizzard-Activision n’est pas encore racheté. <insérer trollface>)

  • Vous pouvez même ré-apprécier des “canon anciens” que vous auriez sinon considéré comme obsolète ou bon pour la poubelle, alors qu’en fait, il était cool.
    Le canon de Warcraft III (à voir ce que donnera le canon de Warcraft III Reforged !). Le canon de WoW Classic.

Voilà, notre troisième étape accomplie.

La rage et la confusion quittent votre esprit.
Vous atteignez la santé mentale et la sérénité qui manquait après le constat des incohérences de l’univers Warcraft. C’était juste des versions contradictoires d’un même univers, des légendes les unes par rapport aux autres. En résumé, un mythe moderne assez complet.

10 mentions « J’aime »

réservé (Oui il reste des points “on y reviendra” en suspens, là ^^)

Implications Roleplay

Première précision, car ce phénomène est important. Dans l’absolu, à quel point a-t-on besoin d’être fidèle à un soi-disant “canon” pour s’amuser ? Pour apprécier de jouer avec d’autres ? De manière générale, “à quoi les règles servent” ?

Comme je suis un gros relativiste et que je ne m’en cache pas, je réponds simplement : le canon et les règles de jeu, c’est pour mettre tout le monde sur un pied d’égalité, sur un dénominateur commun, que chacun ait une référence commune et sache donc à quoi s’attendre.
Dans l’absolu on s’en fiche.
En pratique par contre, on en a besoin.
Un jeu sans aucune règle partira en vrille dès qu’il y aura des gagnants et des perdants, car on ne pourra pas répondre à l’accusation d’injustice : “c’est dans les règles, vérifie”.
De même un jeu sans canon est possible, mais le MJ doit prendre garde à ne pas dénaturer l’esprit et l’ambiance esthétique de l’univers où que les joueurs ont été d’accord pour intégrer… Et ça marche pareil pour un auteur de série envers ses lecteurs / spectateurs.

Or, si un groupe de JdR prend d’un commun accord le Warcraft-RPG comme canon, comme dénominateur commun à leur groupe et comme délimitation de ce qu’est l’univers de jeu… Il n’y a aucun souci éthique. C’est leur droit, leur fiction.

Le seul moment où des problèmes arrivent en fait, c’est si ce groupe se mettait à interagir avec d’autres joueurs/groupes qui eux suivent un autre canon, comme le canon officiel de WoW Retail par exemple.
Ce genre de situation arrive notamment si ce groupe de JdR joue ses parties … en ligne sur un serveur officiel, au milieu d’autres joueurs RP extérieurs à leur groupe.
Dans ce cas, la collision entre le canon commun au groupe et celui suivi par les extérieurs risque de créer des soucis. En effet, malgré les passerelles et proximités évidentes entre le RPG et WoW, le faits qu’ils appartiennent tous deux à un même Univers Etendu, il reste des conceptions esthétiques, des “ambiances” qui divergent. On serait presque dans un cross-over, un easter-egg mutuel… Or dans un groupe de JdR on cherche la consistance, le fait d’appartenir sans équivoque à un même univers pour créer des liens cohérents entre personnages.

Mais donc, à part ce souci d’interaction, si ces joueurs restent dans leur coin ou arrivent à switcher mentalement “canon RPG pendant les events” / “canon WOW Retail officiel le reste du temps” (une sorte de dédoublement du personnage joué dans deux versions de l’univers…) tout devrait bien marcher.

Le RPG, WoW Retail, ou toute autre version de l’univers Warcraft n’a pas “moins de valeur” dans l’absolu. Seulement la valeur que leur accordent ceux à qui elles plaisent.

Cohérence du film ?

On peut s’amuser à pointer des incohérences internes au film, des passages pas réussis ou autre, mais ce n’est pas le sujet ici.
Je voulais juste insister sur la légitimité de chaque version de l’univers à être “son propre canon”, y compris donc le film.

Prenons l’exemple du point qui a choqué les puristes du lore : le background de Garona.

Premier point

  • “elle n’a pas l’air mi-Draeneï”.
  • C’est vrai. Pour être clairement mi-draeneï il aurait fallu la faire en CGI, or c’est une actrice live qui a reçu le rôle.
  • Est-ce que ça oblige le canon du film à en faire une mi-orque mi-humaine ? Non. C’est une interprétation de spectateur, ça. Ça n’est tout simplement pas dit dans le film ! Et je me moque de ce qu’aurait pu en dire le scénariste (il n’a rien dit, d’ailleurs, à ce sujet il me semble). Ça n’est pas établi par le film donc ça n’est pas dans le canon du film.
  • Peut-être qu’elle est mi-draeneï dans le canon hypothétique du film (càd. une interprétation de fan/spectateur) ce qui rendrait ce point compatible avec le canon du Comics, dans l’UE. Et peut-être que son apparence n’est qu’un placeholder dû aux contraintes techniques et esthétiques du film. Car comme dans un jeu vidéo, un film a de telles contraintes.
  • Ou peut-être, au contraire, qu’elle est bel et bien mi-humaine dans le canon hypothétique du film, ce qui rendrait ce point compatible avec le canon des premiers jeux Warcraft, où il faut rappeler qu’elle était orque x humaine. Le film en ce sens, resterait fidèle à son canon-source prioritaire, Warcraft 1 Orcs & Humans.
  • Pour ma part, j’étais réticent à cette idée de Garona mi-humaine au début mais il faut dire qu’il y a 4 ans j’étais peut-être encore dans cette idée d’un “univers unique” à peu près cohérent en forçant un peu - et je n’étais pas allé au bout de la logique des canons séparés. Plus j’y pense, plus je me dis qu’en fait, c’est peut-être cette version la bonne.
  • En tout cas, c’est sa mère qui était l’orque (et non son père comme dans la version The Comics) car elle en a gardé une dent. A moins bien sûr d’une révision/retcon où on apprendrait que ce n’était en fait pas la dent qu’elle croyait. Mais bon apparemment le film n’aura pas de suite.

Deuxième point

  • “Elle n’a pas de romance avec Medivh…”
  • étant attendu que selon la version de The Comics (=le canon propre à The Comics) elle doit concevoir le petit Med’an…
  • Elle a à la place une romance avortée avec Anduin Lothar.
  • Certains interprètent la relation Medivh-Garona du film comme une relation fille-père, en se basant sur le récit que Medivh fait d’un pays lointain et supposant qu’il a rencontré les orcs en voyageant en Draenor… Si l’hypothèse mi-orque mi-humaine est la bonne, alors ça se tiendrait. Mais ça reste du sous-entendu, donc de l’interprétation de spectateur, donc pas du “canon”.

Je vais facilement balayer le deuxième point : l’existence de Med’an n’est présentée que dans le canon (la version, si vous préférez) de The Comics.
Son procès a déjà été largement fait sur ce forum ou l’ancien…
Il est sciemment effacé dans Chronicles tome 3. Il n’apparaît jamais dans WoW et ses quêtes étaient déjà attribuées à d’autres PNJ (Thrall et même Garona aux HTdC, in game).
Tout porte à croire qu’il s’agit d’un mauvais personnage de fanfic ou de RP. Sans vouloir être méchant, il cumule quand-même tous les clichés du genre : mi-orc mi-draeneï mi-humain derrière, investi de la destinée de sauver le monde, aux pouvoirs aussi cheatés que “cumulard” des écoles de magie…

Ça, à moins de faire une fixette sur le canon interne de The Comics, level fanboi, normalement vous l’avez déjà acquis.

Le Garona Gate : un futur scandale ? :scream:

A partir de là, je pose deux questions embarrassantes…

(Hé oui le titre c’était bien : “Ce que vous pensiez acquis ne l’était pas” !!)

Je vois d’avance, certains vont peut-être répondre “gnagnagna on le sé parse ke sé marquer sure wowpédiat”. Bon déjà c’est excessivement énervant comme réponse de gros faible :joy: :salt: mais en plus wowpedia c’est des glands qui croient encore en un canon unique et absolu, et que The Comics en est le coeur, l’Evangile ultime. Bref pas de réponse comme ça svp !

  • A quel moment vous croyez savoir que Medivh a eu une romance avec Garona ?

Question rhétorique !
Pas de Med’an = pas besoin de romance Medivh-Garona.

D’ailleurs en est-il fait mention ailleurs dans l’univers étendu ? Jamais, il me semble, non ?
En tout cas jamais dans le canon du jeu source.

D’ailleurs voici un témoignage de fan (US, 2011) sur le WTF suscité par cette version : https://eu.battle.net/forums/en/wow/topic/1549442233

Deuxième question embarassante…

  • A quel moment sait-on que Garona est mi-draeneï ?

C’est une vraie question cette fois, que je viens de me poser en préparant ce sujet.

Or, si on fait l’effort de se limiter strictement au canon de chaque version de l’univers, en isolant donc ce qui est raconté dans The Comics… que reste-t-il ?

Bon, les hybrides orc x draeneï sont ajoutés au canon de WoW avec tBC, et le personnage de Lantresor (repris et confirmé dans WoD).

Mais est-ce qu’on a une quête ou un dialogue quelque-part qui reprend et canonise (dans WoW) le lien de parenté entre Garona et Maraad ?
Quelque-chose à WotLK ?
Il me semble avoir vu un truc dans WoD, peut-être une réplique de Khadgar, mais j’ai un gros doute…

Mais déjà je crois pouvoir affirmer que dans le canon de Classic, la nature orc x humaine de Garona n’était absolument pas remise en cause. Il faudrait creuser de ce côté aussi. Et peut-être que les canons de Retail et de Classic divergeront sur ce point.
Ou peut-être qu’en fait, si on ne trouve rien, peut-être que dans le canon STRICT de Retail, la parenté humaine de Garona n’a jamais été remise en cause :scream: … et peut-être qu’on est tous sous l’emprise d’une hallucination collective propagée par la version de The Comics :scream: (renforcé il faut dire par le fait qu’il n’y avait pas d’humains sur Draenor … …sauf bon sang si l’hypothèse de la version du film était la bonne !!.. :scream::scream::scream:)

3 mentions « J’aime »

J’avoue que j’ai quelques choses à dire par rapport à ça. Dans la globalité je suis tout à fait d’accord avec toi Ajax, bien sûr.

Par contre j’ai quelques choses à dire parce que si je perçois le canon comme ça, j’ai pas l’impression qu’il y ait de vérité à ce sujet. Ou du moins, de point de vue meilleur qu’un autre. La vision que tu décris là, qui est seul qui me convient le mieux perso car je trouve que ça permet de préserver WoW, qui si ce n’est pas forcément le média principal, est le média qu’on cotoît quasiment tous le plus car c’est là bas que se produit la plus grosse masse de lore et d’avancée. Bon, après certaines choses de l’anniversaire on va devoir faire de la sacré gymnastique mentale pour le préserver, mais passons.

En fait, même si je suis d’accord sur le fait que pour moi Chroniques/WoW/Traveler par exemple sont trois canons différents et que c’est mieux comme ça - car Chroniques qui retcon à tour de bras revient à dire aux joueurs de WoW “lol vous avez cru que le jeu a de l’importance” par exemple - je pense qu’il n’y a pas de “solution miracle” meilleure qu’une autre pour raccrocher les wagons-canon.

  • Certains (nous) vont choisir de séparer les canons dans des branches distinctes, pour que ce soit plus clair. C’est une vision qui a le mérite d’être simple, mais qui peut sembler à certain appauvrissante : il y a pas mal d’infos au détour des romans qu’on pourrait vouloir intégrer. (Le traitement de ces infos mineures de l’UE est aussi quelque chose qui mériterait un développement selon cette vision je trouve). Moi je ne trouve pas, surtout en couplant ça avec une lecture dénuée de “c’est gameplay” qui peut elle aussi amener des informations.

  • D’autres, là je pense par exemple à Nainpala, vont faire un effort de synthèse et de raccrochage pour avoir un gloubi boulga canonique en prenant dans toutes les sources “considérées canon par Blizzard” tout ce qui ne se contredit pas. C’est un travail remarquable qui a sûrement le mérite d’être celui avec le plus d’infos communs aux différents canons pour en former un unique… A un instant T. Parce que le lead loremaster reste le même, parce que pour le moment rien qui ne retcon tout cela arrive… Là je comprends totalement l’engouement pour cette vision, car c’est globalement celle qui peut apporter le plus d’informations à un joueur qui veut “du Warcraft” sans chercher à se concentrer sur un média. Et au final je pense qu’on a tous un petit côté comme ça, j’aime toujours autant lire les Traveler, les Ombres de la Horde ou l’Effondrement par exemple même si je considère que ce n’est qu’une manière d’adapter les évènements/une autre ligne du canon.

  • J’en vois aussi une dernière, qui est je pense pas mal influencée par un vieux biais d’art “noble”, encensant le livre et moins le jeu vidéo [1] . En gros ça consiste aussi à considérer qu’il y a plusieurs branches de Canon et à faire une synthèse… Mais au lieu de prendre le jeu comme média “principal” car le plus cotoyé et véhiculant le plus d’informations, cette vision prendrait les livres et autres éléments (comme le RPG) par exemple et les considèrerait comme au-dessus du jeu. Là je pense aux rôlistes puristes par exemple, j’ai vu plusieurs fois des communautés pour qui le jeu était un support pour faire du RP et à peine un véhiculaire de l’univers Warcraft comparé aux livres.

Je ne veux pas dire que la vision d’Ajax est fausse - ni vraie d’ailleurs, c’est juste celle qui nous convient le mieux. Et je pense que la manière dont c’est édictée, comme si c’était la vérité n’est pas à lui reprocher : combien de fois sur ce forum des points de vue sur ce même sujet ou des théories sur le lore ont été énoncées de la même manière, comme si c’était la vérité et en négligeant que c’est soit un point de vue, soit une théorie ?

Ces sujets là moi ils m’emmerd*nt. Ils m’emmerd^nt parce que j’y passe du temps au lieu de le passer à autre chose. Qu’on y passe du temps plutôt que de le passer à autre chose. Je pense qu’il y a tous pleins de sujets dont on peut débattre sans que ce débat arrive - et disons le, sans qu’une pensée majoritaire tombe sur les quatre qui pensent pas comme eux. Et je pense qu’on peut faire des sujets en faisant des compromis : sur le sujet de la politique gnome (lisez-le, il est cool) j’ai choisi de prendre en compte des sources que j’aime pas du tout, pas parce que ça servait mon propos, mais pour rendre le sujet plus “inclusif”. Traiter toutes les canons en un. Et par exemple, je pense que demain quelqu’un peut tout à fait faire un sujet en prenant toutes les sources en compte et sans réduire ce qui lui plait pas dans le canon du jeu à “C’est gameplay”.

Pour terminer je vais citer une phrase de Nainpala que j’ai beaucoup aimé quand je l’ai lu :

Je me contrefous du support, c’est du LORE de Warcraft. Et on retrouve exactement les même errements et les même problème. Et les deux viennent de la même source.

Je l’ai beaucoup aimé parce que c’est vrai, parce qu’au fond de moi je me contrefous du support aussi : j’aime autant refaire les quêtes de MoP que lire Traveler, je déteste autant suivre le lore de WoD ou BfA que lire Chroniques ou Hurlorage. Et je l’aime beaucoup parce qu’elle résume quelque chose qu’on peut se dire : je pense qu’ici on aime tous Warcraft. Certains préfèrent les livres, d’autres les jeux, d’autres le TCG même peut être. Et ce que j’aimerai qu’on comprenne tous, Pilbein , Ajax, Nainpala, Lillyn, Sylmyn, Zowacko, je pourrais continuer longtemps, c’est qu’il y a pas une vision du canon meilleure, plus vraie qu’une autre. Il y a des visions qui correspondent mieux aux individus. On préfère les nains comme on préfère le jeu par exemple. Et ça peut sembler terriblement consensuel et ““bien-pensant””, mais vous y trompez pas. Je trouve toujours que Chroniques c’est de la m*rde. Je trouve toujours qu’Hurlorage c’est de la m@rde. Je trouve toujours que Varian qui se dédouble c’est de la m%rde. Mais passer des journées et des sujets entières à se prendre la tête sur de la théorie alors qu’on sera pas d’accord car c’est juste une question de point de vue différents ? Vraiment ? C’est ça ce qu’il y a de plus intéressant sur le lore de Warcraft ? Je pense pas. Sylmyn a fait un taf cool avec le sujet des énigmes où même si on a des points de vue différents sur des trucs (là je pense à “est-ce que Martel-Scories à Legion c’est celui de Cata ou un membre de la famille” ) on passe tous un bon moment. Je pense qu’on peut le faire sur tout le forum. Si on fait un peu moins passer son point de vue pour une vérité (et non ça s’adresse pas que à Ajax hein, les “lol c’est gameplay” et les “lore strict” rentre dedans aussi) par exemple, ou qu’on accepte un peu tous de discuter avec TOUTES les sources (Le jeu par exemple, au lieu de réduire des choses au “gameplay” car ça nous plait pas, l’UE aussi). On peut le faire je pense, on est pas ces boeufs de Pve-boyz du Discussion générale.

[1] : Sans vouloir relancer le débat, je pense au débat d’hier sur l’anniversaire. Je pense que si pour fêter la millième page du Seigneur des Anneaux Tolkien avait fait un chapitre HS pour le fun ou tous ses persos depuis le Silmarillion se bourraient la gueule, ce serait moins bien passé que dans un jeu.

4 mentions « J’aime »

deja personne aurait etait fichu de retrouver qui etait qui XD
parceque bon, le silmarillon quoi ^^’

6 mentions « J’aime »

En fait oui, c’est peut-être pas assez clair mais c’est la conclusion à laquelle j’arrive.
(C’est pas clair parce que c’est méta. On parle de vérité à propos de la vérité …et si y’en a pas, c’est un peu paradoxal, donc on s’y perd…)

Bon, il faut savoir que quand j’ai utilisé le mot “canon”, c’est dans le sens “vérité sur un univers” = des points de l’histoire déclarés vrais (dans une oeuvre de Blizzard).
Il ne faut pas croire que c’est moi qui prétends détenir une quelconque vérité.
Je parle bien de la vérité proclamée dans l’oeuvre de fiction elle-même, et que nous autres pauvres fans, observons et utilisons.

C’est dans cette utilisation qu’on fait de ce(s) canon(s), pour débattre sur un topic quelconque, que chacun va amener un peu “sa” vérité perso. Je suis d’accord Pilbein que chacun a droit à la sienne.
Et qu’on parle de “headcanon” pour ça.

Moi comme vous savez, plutôt que d’adopter le word of god autoritaire d’employés de Blizzard, que je trouve trop inconsistant, schizophrène et incomplet, je choisis le concept mort de l’auteur qui consiste à uniquement tenir compte de ce qui est écrit et montré dans le contenu de la fiction.

Libre à nos lecteurs de préférer une autre méthode, ou pas de méthode du tout.

Je dis simplement qu’avec cette méthode, je n’ai quasiment plus aucun souci d’inconsistance du lore, donc si elle peut être utile à ceux qui veulent, c’est cadeau.

J’avoue, il faut faire attention à ne pas croire que la méthode que je propose ici - distinguer les canons et être capable de les analyser séparément - interdit de jeter un oeil au canon d’à-côté.

D’ailleurs, en pratique tu le vois bien, on a beau utiliser cette méthode, il y a toujours un moment où on dira - où je dirai - “Alors ceci dit, selon Chronicles 3…” / “ah tiens, dans tel roman…” / “mais vous savez, si vous lisez le manga…”

Connaître les bordures d’un canon donné, c’est aussi pouvoir regarder au-delà, mais surtout : avoir conscience de ce qui est au-dehors et en-dedans.

Tiens, dans le cas de l’affaire Med’an, c’est exactement cette bordure que j’essaye de retrouver. Elle a été complètement oubliée et effacée par le fandom, mais elle existe. Il y a la backstory racontée par la version The Comics mais si on la met à part ? (le temps de l’expérience) …
Que reste-t-il de ce point du lore dans les canons des autres versions de l’univers Warcraft ? Rien, en fait, peut-être !

Ah oui, si, on me chuchote à l’oreillette que l’origine de Garona aurait refait surface dans la version Chronicles t.2. A vérifier, ce que ça en dit. (Jamais lu).

C’est vrai, et je tire mon chapeau à ceux qui arrivent à rester sur cette méthode sans perdre la boule ou sans tout jeter par la fenêtre assez vite, vu comment s’imaginer un Canon Unique sur tout l’UE me semble désespérant (inconsistances, contradictions, girouette entre scénaristes…)

En plus, cette méthode me gêne à cause de l’immense gâchis. …En contenu !
Si seul le plus récent compte, c’est jeter les pépites retrouvées du lore de Classic, de BC, Warcraft III, de vieux romans, etc.
L’obsolescence programmée, moi j’aime pas.
Si on suit la doctrine du Canon Unique il me semble difficile d’apprécier l’entièreté de l’UE justement. Je vois mal quelqu’un arriver à relire les mangas ou les comics en se disant “c’est poubelle de toute façon toute cette partie, ça a été retconné”.

(Avec la méthode des canons séparés au contraire, on peut. Par exemple ça n’est pas “grave” si telle ou telle BD raconte des trucs faux du point de vue de WoW Retail, car dans sa logique à elle-même, elle reste vraie.)

Cette question, ça dépasse totalement Warcraft, ça s’applique à tous les univers de fiction. (Est-ce que je conseillerais la méthode des canons séparés pour parler de Elder Scrolls ? Peut-être… peut-être pas.)

Ce topic est là pour s’expliquer et en finir une bonne fois pour toutes.

Sur chaque sujet ça revenait, personne ne se comprend, chacun se chamaille pour défendre “la vérité”, “le canon actuel” mais en fait une vérité unique qui est impossible et instable dans un univers aujourd’hui aussi étendu que Warcraft. Le résultat systématique, c’était de dévier pendant 10 pavés pour se justifier d’utiliser tel source avec tel recul (voire se justifier d’utiliser tel mot, lolilol)…

Maintenant je balancerai simplement le lien vers cet OP, et on pourra se concentrer sur la moelle du lore :stuck_out_tongue:

2 mentions « J’aime »

Hello Everybody,

je vais être honnête même si ce pave semble intéressant , je n’ai pas eu le courage de lire autan de texte, par avance désolée, j ai donc lu de biais, aussi je me contenterais d’exprimer un avis/façon de faire.

Concernant le lore de Warcraft je me base que sur deux sources, le jeux lui même et les trois volumes de chronicles, le reste sont pour moi des évènements qui se passent sur des “Azeroth alternatifs”, une variante du même univers si vous préférez.

Ainsi je ne m’embarrasse pas de ce qui se traduit dans les comic book manga ou film qui soit dit en passant est diffèrent du Lore du jeux.

Je m’efforce d être le plus simple possible et cela passe justement par une limitation des “sources” sur lequel on se base pour interpréter le personnage et son univers .

1 mention « J’aime »

Warcraft possède tous les problèmes qu’on retrouve dans une histoire/univers conçu(e), entretenu(e) et diffusé(e) par des équipes de scénarisation différentes et des auteurs tout aussi diversifiés. Si vous lisez un peu de Comics, vous constaterez que c’est assez symptomatique de la production d’écrits fictifs à destination du public de consommateurs américains .

Nous n’avons pas affaire avec une grande fresque d’héroïque-fantasy prévue et travaillée depuis des dizaines d’années (voire l’oeuvre d’une vie) ; mais d’un récit qui s’improvise au fil du temps selon les évolutions des médias et de la culture populaire.

Je suis donc entièrement d’accord. Blizzard “peaufinant” son Lore et ses intentions au fil des extensions, ils “corrigent” des éléments d’anciens jeux afin de mieux se diriger vers la prochaine extension. Le Lore de World of Warcraft ne s’applique pas sur Warcraft 3, ou encore Warcraft 1. Ces deux derniers jeux possèdent le leur qu’on retrouve dans les gros manuels d’époque essentiellement. Pour illustrer mes propos troubles.

Ainsi, il faut attendre les indications de Blizzard sur ce qui doit être pris en compte pour intégrer l’histoire actuelle du jeu. Comme ils l’ont fait ces dernières années, d’ailleurs, avec les petites nouvelles mises en ligne ou les romans certifiés “Je me déroule en vrai” plus que “C’est fun un livre dans l’univers de WoW” :slight_smile: C’est amusant d’ailleurs de constater que pour le Seigneur des Anneaux c’est tout pile l’inverse qu’il se passe :wink:

Et non. Je ne leur pardonnerais jamais de nous avoir remplacer par ce bon à rien de Turalyon.
Je vois ta main gantée de noir c’est sans espoir. La mutation s’amorce

4 mentions « J’aime »

Je pense Ajax que le principal problème ici est que tu ne comprends pas ce que signifie “canon”.

Il ne peut pas y avoir plusieurs canons, c’est une notion qui se veut justement être une référence unique concentrant tout ce qui est reconnue comme faisant part de l’histoire officielle.

Et son principal but n’est pas de permettre aux fans de s’y retrouver mais pour moi de permettre à l’auteur de continuer l’histoire sur cette base bien précise.

Quand je dis l’auteur, j’entends blizzard entertainment. Pas les personnes comme Metzen ou auteur de film/roman.

Cela veut dire que lorsqu’un nouveau roman va sortir par exemple, il se basera sur l’histoire canon. Et il n’intégrera donc pas de contenu non canon (Il y a parfois des exceptions, comme Thrawn dans Star wars qui devient canonisé).

Il n’y a donc pas le canon du jeux wow, le canon du film, le canon des chronicles. Non il y a un canon, un seul constitué de morceaux de chaque oeuvre. Et des éléments hors canon venant de chacune d’elle.

Après, rien n’empêche au lecteur de se faire leur propre headcanon, ou de jongler comme vous faite avec du canon et du non-canon, mais au final il y a bien un seul canon, qui pioche un peu partout et constitue l’histoire officiel. (Et qui devient au fil du temps de plus en plus difficile à se représenter quand du contenu est ajouté).

Pour faire un parallèle avec du développement logiciel, c’est comme pour les branches.

Exemple avec ce schéma : https:///i.stack.imgur.com/F00b8.png

  • L’histoire canon, c’est la branche principale (Master).
  • L’histoire qui va venir s’ajouter (Celle de la 8.2.5 par exemple ou d’un futur livre) c’est la branche de travail (Develop)
  • Quand un nouveau roman, article ou autre sort, on voit ça comme une feature (Les deux exemples du bas sur le schéma)
  • Si la feature est intéressante, comme la première, alors on la reporte sur develop (Puis sur master en passant par la release, sorte de PTR, celle qui dit que Tyrande est reine :slight_smile: )
  • Si la feature n’est pas intéressante, alors on laisse la feature sur sa propre branche. Elle peut encore evoluer mais elle est destiné à mourir. Mais on peut toujours en récupérer une petite partie un jour si intéressant.

Tout ça pour dire que l’important du canon, c’est de considérer ce qui constitue l’histoire principale et d’avoir les bases de la suite.
Et c’est pour ça qu’il n’y a qu’un canon. Formé par des ajouts ci et la de différentes œuvres (Chronicles principalement, déjà retcon dans une toute petite partie par certains éléments IG, le jeux, certains romans, certains articles, certains tweet etc…)

Evidemment c’est pas parfait, le lecteur se perd, l’auteur fait des erreurs (Surtout qu’ici l’auteur n’est pas une seule personne) et donne lieux à des retcons. Mais c’est en quelque sorte la seule solution pour maintenir l’histoire.
L’initiative de chronicles étaient très bonne “recentrer le canon dans 3 volume”, mais comme tu le fait remarqué ça ne sera pas efficace sur du long terme.

Idéalement, il faudrait plutôt un format vivant, sorte de Chronicles en ligne qui peut être modifié par l’auteur si besoin. Wowpedia est encore de mon point de vue ce qui s’en rapproche le plus et le plus sur. (Surtout parcequ’ils citent toutes leurs sources et il faut le reconnaître, connaissent mieux le lore que nous au final).

Voila.
Pas la peine de se prendre la tête avec plusieurs canons, il n’y en a qu’un.
Pas la peine de se prendre la tête avec les retcons, elles sont normales et inévitable quand une oeuvre devient trop importante et est écrites par une multitude d’auteurs.
Et Il faut surtout se détendre vis à vis de tout ça et se dire qu’au final, ce n’est peut être pas si important.

5 mentions « J’aime »

Quand tu parles d’œuvre, c’est dans le sens de travail alors, pas dans le sens de art ?

Pour moi, il y a beaucoup de travail sur ce que vous appelez le lore, mais peu d’art.

1 mention « J’aime »

Je tique juste un peur sur ça et… Pas vraiment. Il y a pas mal d’articles wowpedia où des phrases avec des implications importantes sont pas sourcées. Là s’il faut des exemples je peux en donner un (et je peux revenir dans qqs jours si j’en retrouve) parce que j’ai fait la recherche il y a pas longtemps : les fel wolf qui sont décrit comme ethereal sans source.
Ou quand on regarde la page Pandaren Empire par exemple, une grande partie sans renvoi à des sources également.

Ah oui t’as bien compris le concept de point de vue toi, heureusement que c’est nous les butés sur ce sujet.

3 mentions « J’aime »

Je tique juste un peur sur ça et… Pas vraiment.

Il y a peut être des exceptions mais globalement, tu trouves les sources en fin d’article quand même (Après il faut un peu chercher dedans parfois)

Ah oui t’as bien compris le concept de point de vue toi, heureusement que c’est nous les butés sur ce sujet.

C’est pas une question de point de vue, c’est la définition même du canon. Il est défini uniquement par l’auteur (Ici Blizzard) et il n’y en a qu’une version.

Si tu te fais ton propre canon c’est un headcanon.

1 mention « J’aime »

Il y a peut être des exceptions mais globalement, tu trouves les sources en fin d’article quand même (Après il faut un peu chercher dedans parfois)

Globalement tu trouves des sources oui, mais pas forcément pour tout ce qui est dit dans l’article. Après ça reste le mieux, on est d’accord.

C’est pas une question de point de vue, c’est la définition même du canon. Il est défini uniquement par l’auteur (Ici Blizzard) et il n’y en a qu’une version.

Sauf que le fait est que les sources de canon de Blizzard se contredisent même dans celle que la maison-mère considère comme canon. Et que dire que l’auteur a tout droit de regard sur son oeuvre après la publication et peut choisir de rajouter ou enlever du canon dans ce qui existe, c’est déjà un point de vue. Le choix entre le word of god ou la Mort de l’auteur. T’auras beau asséner que c’est pas une question de point de vue parce que c’est le tien, mais le fait est d’affirmer que Blizzard peut retcon à tour de bras est déjà un point de vue. Je comprends qu’on puisse pas être d’accord, mais là tu imposes un point de vue comme la vérité.

Si tu te fais ton propre canon c’est un headcanon.

Oui comme considérer les Chroniques qui sont retcon par le jeu comme canon par exemple. Ou considérer les tweets que l’on peut tout aussi bien trouver légitime qu’illégitime comme canon. J’avoue que j’ai du mal à comprendre pourquoi Chroniques passe aussi bien alors que c’est exactement la même chose que les tweets de J.K. Rowling sur ses persos pour se donner bonne conscience après coup.

3 mentions « J’aime »

Les grandes lignes sont prévu depuis longtemps, par exemple l’histoire et évolution de Jaina, Sylvanas aussi, c’est prévu comme ça depuis longtemps. C’est juste qu’ils font pour l’amener au bon moment. En gros tout est prévu pour se dérouler de tel façon dans les grandes lignes, mais ne savent trop comment l’aborder et quand surtout. Ca a été dit dans une interview d’un développeur, mais ne me demandez pas laquelle parceque ça date et c’est un lien qu’on m’avait passé.

L’oeuvre, ici l’histoire de Warcraft, appartient à son auteur, à Blizzard. Pas aux fans et à la communauté. Donc oui, ils peuvent retcon et modifier ce qu’ils veulent quand ils veulent. Et d’ailleurs ils le font déjà, c’est pas juste mon point de vue.

Ce n’est pas incompatible avec le fait d’écouter la communauté, dans une limite raisonnable évidemment et ça leur permet de rectifier certaines erreurs avant qu’elle n’arrive.

Tu peut trouver pas terrible un tweet, un événement en jeux si tu le veut c’est ton choix, mais ça ne change rien au fait que le canon est ce qu’il est et qu’il va servir à la suite de la construction de l’histoire.

J’avoue que j’ai du mal à comprendre pourquoi Chroniques passe aussi bien

Parceque c’est l’auteur de l’histoire qui sort ces volumes en expliquant qu’il devient le nouveau canon.
Il y a derrière une bonne volonté et un gros travail pour combler certaines faiblesses du lore. Au final, à part son manque d’évolution je lui vois pas vraiment de défaut.

Et puis bon j’insiste mais c’est leur histoire. S’ils ont envie un jour de nous dire que depuis le début Anduin avait les cheveux bruns, faudra faire avec. (Et plus important ça serait pas très grave !)

1 mention « J’aime »

Oui donc je vais arrêter de répondre vu qu’on tourne en rond et que tu sembles pas comprendre ce que je dis. Parce que la question c’pas de savoir s’ils retcon hein, merci, plus de savoir si c’est légitime. Car c’est pareil que Rowling qui fait un tweet “Dumbledore est gay” et que tout le monde trouve ça ridicule hein.

Dire que “c’est leur histoire, ils font ce qu’ils veulent de ce qui est passé”, c’est un point de vue, celui d’accepter de donner tout pouvoir à l’auteur y compris de trahir son public. Car dire à son public “lol, tout ce à quoi vous vous êtes intéressés en fait c’faux”, c’est le trahir.

7 mentions « J’aime »

Comme l’a dit Pilbein … Bah c’est question de point de vue, dès le moment où tu choisis entre le word of god ou la Mort de l’auteur.

4 mentions « J’aime »

faudrait peut-etre établir plusieurs niveaux de retcon, car dans ton exemple, la sexualité du professeur n’était certes pas mentionnée dans les harry potter mais n’avait aucune incidence non plus.
A contrario, elle prend une toute autre valeur dans les animaux fantastiques, donc la précision apporte quelque chose.

Pour wow, c’est un peu pareil, il y a le retcon qui contredit l’oeuvre existante et celle qui n’est là que pour finalement boucher les trous (apporter des précisions qu’on ne pouvait pas connaitre avant)

3 mentions « J’aime »

Je vois plutôt Warcraft comme un multivers, avec plusieurs univers et réalités parallèles. Certains sont officiels comme WoD ou “Le crépuscule des Aspects” d’autres non.

On peut se dire que les autres versions du lore sont des univers alternatifs, comme le film ou les délires de Heartstone par exemple.

De toute façon en gameplay chaque PJ est le héros de son propre univers donc…

3 mentions « J’aime »

on appelle ca des produits dérivés :stuck_out_tongue: mais en effet je suis dans une façon de voir proche de la tienne Gurmly (voir post 5 )

Tiens ! J’avais cru que tu te forcerais désormais à m’ignorer. Peut-être que tu ne voulais pas gâcher une occasion de m’apprendre la vie en montrant que je n’ai pas compris le mot-même du titre.
En fait, tu es simplement resté coincé à l’étape 1 du raisonnement déroulé dans l’OP :

Bon courage et bonne (re)lecture de la suite de l’OP, donc !

Pour le reste, Pil’ a déjà tout “adressé”. :ok_hand:


Petit aparté sur la définition du canon, ça peut être utile en fin de compte.

https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/canon-1/

  • Sens 3 - règle religieuse.
    Sens 4 - Liturgie essentielle de la messe.

=> Pas le sens moderne des fandoms, ça va pas nous aider. Mais on voit que mon rapprochement avec les “règles” dans mon 2e post paragraphe “Implications Roleplay” ne vient pas de nulle-part.
=> On sent le poids et la connotation religieuse du mot. Quand je traite les partisans du Canon Unique et absolu de “bigots”, là non plus ça ne sort pas de nulle-part. Après c’est votre droit d’être religieux, les gens, mais bon est-ce que Warcraft le mérite ?.. Sérieusement ?..

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/canon/12751
canon, nom masculin (latin canon, du grec kanôn, “modèle”)

  • Modèle idéal auquel il faut se conformer.
  • Religion :
    1-Catalogue des livres de la Bible tenus pour inspirés.

=> On retrouve l’origine religieuse du concept : il y a les oeuvres qui sont “inspirées” (par Dieu (traduction : qui sont les plus cools)) et celles qui le sont pas et qu’on peut donc se permettre d’ignorer.
=> La définition “modèle idéal”, comme dans “canon de beauté”, s’applique plutôt aux beaux-arts mais on retrouve cette idée de norme et d’idéalisme.

Plus précis :

https://www.cnrtl.fr/definition/canon (deuxième onglet)
Religion

  • Le recueil de règles ou de textes réglementaires; un article, un paragraphe du texte lui-même.
  • Liste de livres faisant foi.
  • Chez les anciens, liste, catalogue des auteurs considérés comme modèles du genre dans une matière.

A aucun moment ces définitions impliquent qu’il n’y a qu’un seul canon, à moins justement d’être un religieux.
Si vous êtes catholique rigoriste par exemple, il n’y a qu’un seul canon …mais déso, c’est celui de l’Eglise catholique romaine et apostolique :ok_hand: Pas celui de Blizzard.
Donc inconsciemment à chaque fois qu’on parle du canon d’un univers de fiction, on admet -déjà- qu’il y en a des différents… pour les différents univers.

Exactement ! Je ne lis aucun comics mais on m’a beaucoup parlé de ce fait.
Une même franchise ou un même “univers (étendu)” peut avoir des canons différents. Certains l’expliquent officiellement par des univers parallèles.

Dans les faits, ça correspond à des Reboots (redémarrages).

Ces reboots avec création d’un nouveau canon sur un même univers (qui se sépare de l’ancien sans “l’écraser”) semblent produits par des envies de renouvellement d’auteurs, ou au sein d’un studio, une autre vision artistique de l’histoire…
C’est d’ailleurs ce qui se produit en cinéma à chaque fois que quelqu’un réalise un remake. Le remake apporte un canon différent sur un même univers.


Ce qui est proposé dans le post d’ouverture, c’est d’assumer cette logique. De ne pas de casser la tête à évaluer si chaque pièce (chaque oeuvre donc chaque version de l’univers) est plus ou moins éloignée d’un canon unique, idéal, insaisissable.

Car aucune production de Blizzard n’est jamais le canon unique dans l’absolu : chacune sera plus ou moins retcon à terme. Le plus proche d’un canon unique aurait dû être Chronicles : c’est raté.
En plus ce canon unique serait défini par une entité inexistante matériellement (Blizzard, qui est une “personne morale” c’est-à-dire personne de réel).

Il est plus simple et plus agréable d’admettre que chaque pièce de l’univers Warcraft apporte sa propre vision, sa propre version. Son propre “canon”.

Si certains bloquent sur le mot “canon”, OK pas de souci, utilisez le mot “univers”, puisque j’ai d’emblée annoncé que j’utiliserai “canon” dans le sens “vérité sur un univers fictif”.
Ou “vérité”, ou “zbradaraldjan”, ou “kamoulox” à la place.
Tant qu’on parle bien du même concept derrière.

Exemples : Il y a l’univers Warcraft de The Comics, et l’univers Warcraft de Le Commencement, et l’univers Warcraft de WoW Retail, et l’univers Warcraft de Chronicles tome 3.

C’est plus long à écrire que “canon” mais si c’est plus clair aucun souci

PS :

Je sais pas lui mais quand je dis “oeuvre” c’est pour “production”, un objet culturel objectif. L’appréciation artistique de cette chose, c’est une autre affaire :stuck_out_tongue:
Toute oeuvre de fiction délivre une “vérité sur un univers fictif” (j’ai appelé ça “canon”, certains trouveraient peut-être un autre mot donc).

2 mentions « J’aime »